Alain Robert escalade la tour Engie pour soutenir Jacqueline Sauvage

Le célèbre Spiderman français, Alain Robert a escaladé ce mercredi 31 août la tour Engie en moins d’une heure en soutien à Jacqueline Sauvage.

Alain Robert escaladant la tour Engie le 31 août 2016 - DR

C’est une tour qu’il commence à très bien connaitre. Alain Robert, le célèbre Spiderman français a gravi ce mercredi 31 août en fin de matinée la tour Engie sur sa partie saillante (coiffe comprise), un peu moins d’un an après l’avoir déjà escaladée. Et comme d’habitude l’ascension des 185 mètres du building s’est terminée par une rapide visite au commissariat de Courbevoie pour un contrôle d’identité pour l’homme araignée âgé de 54 ans.

Une ascension réalisée en seulement 55 minutes

Ce nouvel exploit réalisé en seulement 55 minutes était dédié à Jacqueline Sauvage, cette femme condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari qui la battait depuis des dizaines d’années. Malgré la grâce par le président François Hollande, Jacqueline Sauvage a vu il y a quelques semaines sa demande de libération rejetée par la justice. Elle va cependant faire appel de la décision. La précédente ascension sur cette tour, Alain Robert l’avait réalisée pour un « système bancaire plus transparent ».

Depuis ces dernières années le palmarès d’Alain Robert à La Défense est impressionnant. Le Spiderman français qui vient de gravir la tour Engie pour la cinquième fois depuis 2010 a déjà réalisé des ascensions sur les tours First, Franklin, Areva, Ariane ou encore Total (Coupole) le 21 mars dernier.