Alain Robert escalade la tour Ariane

DSC_2279

Deux tours escaladées en l’espace d’une semaine: pour l’homme araignée c’est une première ! Alain Robert le Spiderman français a escaladé le jeudi 27 mars 2014 la tour Ariane, une semaine jour pour jour après avoir escaladé la tour Total Coupole. Non content de la faible couverture médiatique de la presse internationale de son exploit à Total, l’homme a souhaité réaliser une nouvelle ascension cette fois-ci en présence d’agences internationales dont Reuters. Car le Spiderman français fait la promotion de son livre « Haute Tension ». Livre qu’il cherche à faire connaître à l’étranger, d’où sa volonté d’une couverture internationale des médias. Alain Robert a hésité entre la tour Manhattan et la tour Ariane. C’est donc cette dernière qui a été préférée, la tour Manhattan plus compliquée selon lui.

C’est vers 11h, qu’Alain Robert s’est lancé à l’assaut de la tour Ariane haute de 152 mètres sous le regard d’une centaine de personnes. Il ne lui aura fallu que trois quarts d’heure pour en venir à bout. Longeant les rainures des montants de façade, le french Spiderman s’offrait à chaque étage des pauses saluant au passage les employés des bureaux surpris. Ce n’est pas la première fois qu’Alain Robert escalade la tour Ariane. En octobre 2009 il en était déjà venu à bout dans un temps similaire.

 


Interpelé comme à chaque fois par des policiers qui le connaissent bien, il est ressorti rapidement du commissariat de La Défense sans être inquiété.

L’homme de 51 ans vivant en Asie, un continent « terrain de jeux » pour lui avec tous ses grattes ciel, a déjà quelques tours de La Défense dans sa ligne de mire. D’ici un an il souhaite se lancer comme défi l’escalade des nouvelles tours construites dans le quartier : Carpe Diem avec ses 166 mètres ou bien Majunga haute de 174 mètres. « Je trouve la tour Carpe Diem intéressante nous confie t-il après avoir fait quelques repérages mercredi. Mais elle est compliquée ».

L’homme araignée détient un palmarès impressionnant dans le monde dont de nombreuses tours à La Défense : Areva, Total, GDF Suez, Ariane, Gan, Franklin,…