Un départ de feu, vite maîtrisé s’est déclaré sur le toit de la tour Cœur Défense

Peu avant 10h, une fumée noire s'est dégagée des tours Cœur Défense, causant une évacuation partielle du bâtiment.

Capture d'écran d'une vidéo témoin de l'incendie de coeur Défense - DR

La fumée qui s’est dégagée du toit de la tour Cœur Défense a été impressionnante. Mercredi 18 mars, vers 10h, une colonne de fumée noire s’est échappée du toit de la tour B de Cœur Défense. Un début d’incendie très vite relayé par des internautes sur Twitter, puis par de nombreux médias.

L’origine du sinistre est due à des travaux sur le toit-terrasse de la tour B de l’ensemble immobilier. Une centrale de traitement de l’air, qui était découpée par des ouvriers a pris feu en raison de la présence des matières inflammables qui la composaient.

L’incendie a été rapidement maîtrisé par les pompiers et par précaution les sapeurs pompiers et le service de sécurité de la tour ont fait évacuer les deux derniers niveaux de la tour qui en fait 39, soit environ 150 personnes. Mais de nombreux salariés du bâtiment qui se trouvaient à des étages inférieurs ont préféré quitter leur bureau, sans respecter les consignes de sécurité, créant ainsi une légère confusion sur le moment.

Image du sinistre sur le toit de la tour B de Coeur Défense- DR

Image du sinistre sur le toit de la tour B de Coeur Défense – DR

Cœur Défense

Un hélicoptère des services de secours a survolé durant de longues minutes le bâtiment avant de quitter le ciel de La Défense, une fois le feu éteint.

Le feu n’a causé aucune victime et n’a fait que très peu de dégâts. L’ensemble des occupants du plus grand immeuble de bureaux d’Europe, ont pu rejoindre rapidement leurs locaux.