Sogeprom inaugure son nouveau siège où « il fait bon respirer »

Le septième promoteur français Sogeprom, filiale de la Société-Générale a inauguré le 27 juin dernier son nouveau siège dans l’immeuble Ampère e+.

L'immeuble Ampère e+ en juin 2017 - Defense-92.fr

Sogeprom entend bien faire de son nouveau siège la vitrine de son savoir-faire. Le septième promoteur français, filiale de la Société-Générale a inauguré le 27 juin dernier Ampère e+, son nouveau siège social dans lequel il est installé depuis le début de l’année.

La rénovation de cet immeuble des années 80 situé du côté de Courbevoie en bordure du boulevard circulaire dans le quartier Henri-Regnault a été confiée à l’architecte Jean Mas, du cabinet Ateliers 2/3/4/. Le bâtiment qui développe 15 000 mètres carrés répartis sur dix niveaux a été entièrement métamorphosé à l’issue de deux années de travaux. La façade a été entièrement démontée, pour être remplacée par une enveloppe vitrée de 800 mètres carrés qui laisse passer la lumière naturelle et chose rare à La Défense, permet d’ouvrir des ouvrants en forme de meurtrière comme dans la tour Majunga.

Installé depuis le 16 janvier dernier, les 180 collaborateurs du siège de Sogeprom étaient jusqu’alors domiciliés dans l’immeuble Ile-de-France. L’entreprise s’est établie sur 3 150 mètres dans les étages hauts du bâtiment avec les huitième et neuvième niveaux ainsi que la moitié du septième. Le promoteur partage ce septième niveau avec la Direction des Affaires Immobilière (DAI) de la banque qui a elle installé ses 200 salariés. En plus de l’aile B du septième niveau, la DAI occupe le cinquième et sixième étage du bâtiment soit également 3 150 mètres carrés.

Un smartphone couteau suisse faisant office de badge et de gestion de la domotique

Le déménagement a été l’occasion pour Sogeprom de montrer tout son savoir-faire. Pour ses collaborateurs Sogeprom a opté pour de l’open-space pour tout le monde, même pour la direction, mais pas de Flex office. La DAI a elle en revanche choisi une solution plutôt classique mêlant open-space et bureaux cloisonnés. L’aménagement des espaces de travail de Sogeprom et de la DAI ont été confiés à l’agence Archimage.

Finis également les traditionnels téléphones fixes qui ont été remplacés par les téléphones portables. Tous les salariés de Sogeprom se sont vus confier un smpartphone véritable couteau suisse qui permet de gérer via une application la climatisation, la lumière, les stores mais qui fait office de badge et de porte-monnaie électronique pour le restaurant de l’immeuble.

Un immeuble qui a été complètement restructuré

L’édifice bénéficie en outre de plusieurs innovations technologiques et écologiques comme un système de purification d’air par bio-organismes, développé par la start-up BioOrg où il ferait aussi bon s’y reposer que dans une forêt, assure Pierre Sorel, le DG de Sogeprom pour qui « la qualité de l’air est absolument remarquable ». Les ascenseur « Otis ReGen » réduisent eux jusqu’à 75 % la consommation d’énergie des ascenseurs en récupérant l’énergie générée par les cabines en descente, le « B4B » (“Batterie For Building”) qui crée au sein de l’immeuble un réservoir d’énergie en réemployant d’anciennes batteries de voitures électriques ou encore le LiFi (Light Fidelity) qui permet une communication haut débit à internet par l’intermédiaire des ondes lumineuses des lampes du plafond.

L’immeuble qui dispose actuellement d’un peu plus de 6 600 mètres carrés de bureaux vacants est aujourd’hui la propriété de Primonial qui l’a acquis quelques mois après qu’il soit passé dans le giron de Sogeprom. Si le gestionnaire de patrimoine se refuse à commenter l’arrivée de futurs occupants il se dit « confiant » pour l’achèvement de la commercialisation de son immeuble avant la fin de l’année. Et d’après nos informations la Société Générale va s’étendre dans l’immeuble puisqu’il doit louer également le 1er et second niveau d’Ampère pour installer sa branche de gestion immobilière des agences bancaires.