SFR va quitter La Défense fin 2013

La tour SFR

C’est désormais officiel, SFR quittera sa tour Séquoia à La Défense en décembre 2013. Contrairement à ce que laissait présager l’EPAD (prochainement EPADESA) dans différents communiqués; SFR ne déménagera dans une nouvelle tour du quartier ni dans les alentours. La direction de SFR a jeté sont dévolu sur Saint-Denis dans la Zac du Landy-Pleyel; elle a signé un protocole d’acquisition de terrains pour la construction d’un ensemble de 130 000 m² de bureaux sur ce site.

L’opérateur téléphonique et hébergeur internet réunira ses quatre sites installés actuellement dans les Hauts de Seine : Tour Séquoia à La Défense, Quai Ouest à Boulogne, Meudon Campus à Meudon et Rive Défense à Nanterre. Les salariés de La Défense et Boulogne devraient s’installer en décembre 2013; les salariés de Meudon suivraient pour décembre 2015 puis ceux de Nanterre en décembre 2018; la direction souhaiterait toutefois anticiper la fin du bail pour décembre 2015. Fin 2013, ce sont donc 4 300 salariés qui emménageront sur ce site, suivis, dès 2015, des 4 500 autres.

Selon nos informations trente et un sites ont été repérés dont 9 ont fait l’objet de recherche approfondies il s’agissait de : Nanterre Mozart, rejeté car le calendrier ne pouvait livrer avant 2014 ; Nanterre Zac des Groues, rejeté car le calendrier de livraison n’était que pour 2015 et l’environnement jugé défavorable ; Nanterre Ilots ferroviaires, rejeté car calendrier de livraison était pour 2014 et des surfaces trop faibles ; Colombes, rejeté en raison du manque d’offres de transport ; Bois Colombes, rejeté pour manque de surface et du calendrier ; Paris Batignolles, rejeté pour des surfaces trop faibles et un coût important du projet et Paris Balard non retenu pour des raisons de calendrier et de coût. Le projet devrait dégager 34 M€ d’économie de charges, toujours selon nos informations.

La direction de SFR justifierait cette réunification en raison d’une mauvaise utilisation des m², du vieillissement de certains sites dont la tour Séquoia qui consomme 568 KWh m2/An contre 50 KWh m2/An pour le nouveau site, de la présence d’un parc de 1 Ha face au nouveau siège, du maillage important de transports : RER B et D, ligne 13 du métro, autoroute A1 et A86 et aussi de permettre de limiter les déplacements de ses collaborateurs entre les quatre sites.

Toutes les adresses des salariés ont été traitées par la RATP qui a comparé l’accessibilité de l’ancien site et du nouveau. La durée moyenne d’un trajet passerait de 45,3 min à 48, 2 min soit 3mn de plus sur l’ensemble.