Lone Star Funds mettrait en vente Cœur Défense pour 2 milliards d’euros

Selon Le Figaro, Lone Star le propriétaire de Coeur Défense qui a acquis l'ensemble de bureaux au printemps 2014 pour 1,4 milliards d'euros souhaite vendre son actif pour 2 milliards d'euros.

Coeur Défense en juillet 2015 - Defense-92.fr

Après avoir acquis Cœur Défense au printemps 2014 pour 1,4 milliards d’euros le fonds d’investissement américain Lone Star Funds souhaite, selon une information du Figaro vendre l’immeuble. L’ensemble composé de deux tours de 39 étages et de trois immeubles de huit niveaux a été achevé en septembre 2001 et développe 160 000 m².

Lone Star Funds espère céder l’immense ensemble de bureaux pour 2 milliards d’euros, mais comme l’explique Le Figaro il n’est pas sûr que le propriétaire obtienne le prix espéré. Cependant Lone Star Funds pourrait s’offrir une jolie plus-value pour cet actif. Cœur Défense était auparavant détenu par Lehman Brothers. Après la faillite de la banque d’affaires américaine en octobre 2008, les créanciers de Cœur Défense avaient hérité de l’ensemble. Par le biais d’un montage complexe -que peu d’acteurs maîtrisaient-, Lone Star Funds avait racheté plus d’un milliard d’euros de dettes et en compensation avait pu négocier un bon prix d’achat pour Cœur Défense. « Lone Star Funds Funds n’avait pas payé cet actif très cher, car l’opération était compliquée », explique Caroline Dheilly, directrice immobilier de la banque Degroof au Figaro.

Cœur Défense qui enregistre un taux de vacance de 10 % héberge de nombreuses entreprises dont Metlife, Novo Nordisk, RTE, ING, HSBC, Allianz, LCL, Yum ou encore OpenText. Le taux devrait augmenter à la mi 2016 à 25 % après le départ d’AXA IM qui va s’installer dans la tour Majunga, toujours à la Défense, sauf si d’ici là de nouveaux utilisateurs se positionnent sur l’ensemble immobilier.

Mais qui pour acquérir Coeur Défense ? Compte tenu de l’importance du montant demandé par Lone Star la liste des acheteurs potentiels est courte. L’ensemble pourrait intéresser des fonds souverains comme Norges ou Adia qui en ont les moyens ainsi que des fonds d’investissement, souligne le quotidien. Les compagnies d’assurances et banques auront du mal à se porter candidates à moins de s’allier pour obtenir le plus grand ensemble de bureaux de France.

En octobre 2007, Unibail-Rodamco, son constructeur, et les fonds Whitehall, qui en étaient copropriétaires avaient cédé Cœur Défense à Lehman Brothers Real Estate, un an avant sa chute pour un montant record de 2,11 milliards d’euros réalisant une plus value record d’un milliard d’euros. De quoi donner des envies à Lone Stare qui aimerait bien réussir un joli coup de poker.

Cependant, des sources dans l’entourage de Lone Star Funds démentent l’information du Figaro et expliquent qu’à ce jour aucun mandat de vente n’a été confié.