La tour Europlaza affiche un taux d’occupation de 82 %

Le propriétaire de la tour Europlaza, CeGeReal a présenté ses résultats annuels avec une ANR en hausse de 12,6%. Sa tour Europlaza affiche un taux d'occupation de 82 % à la fin 2015.

Le parvis de la tour Europlaza - Defense-92.fr

CeGeReal présentait jeudi 18 février ses résultats annuels en annonçant une progression de 12,6% de son ANR (actif net réévalué) par action hors droits à 39,2 millions d’euros à fin 2015. Propriétaire de seulement trois immeubles de bureaux, la plus petite foncière française cotée en bourse qui détient la tour Europlaza à La Défense est détenue depuis septembre 2015 dernier par Northwood à hauteur de 98,44 %.

Le portefeuille de CeGeReal affichait à la fin 2015 un taux d’occupation de 93 %.

Si Arc en Seine (Boulogne) et Rives de Bercy (Charenton) sont occupés intégralement, la tour Europlaza située dans le quartier d’affaires à Courbevoie en bordure du circulaire l’est, elle à 82 %, contre 77 % un an plus tôt. Le gratte-ciel de 50 000 m² valorisé à 361 millions d’euros (333 millions d’euros en 2014) a engendré 18,1 millions d’euros de revenus en 2015, contre 20,8 en 2014. Cette baisse s’explique par la libération partielle par le locataire cap Gemini qui a cependant été compensée par la signature de nouveaux locataires. Le building (ex tour Septentrion) entièrement restructuré à la fin des années 90 héberge de nombreuses entreprises dont GE Money Bank, Galderma, Heinz, ASG, BForBank,…

Pour remplir les 7 5000 m² vacants de sa tour Europlaza certifiée en 2014HQE Exploitation et BREEAM In-Use “Very good”, et attirer de nouveaux occupants, CeGeReal a entrepris l’année dernière d’importants travaux de rénovation du bas de l’édifice. Afin de convaincre les entreprises de s’y établir, la foncière qui jouit d’un grand jardin privatif -un cas presque unique dans le quartier- l’a entièrement réaménagé ainsi que le hall de la tour.