La famille de Christian Pellerin cède ses deux immeubles de La Défense

La famille de l'ex-promoteur de La Défense, Christian Pellerin a cédé en 2017 et 2018 deux immeubles de bureaux dans le quartier d'affaires.

Christian Pellerin en octobre 2014 - Defense-92.fr

Durant les années 80 à 90, à lui seul il aura été à l’origine de la construction de la plupart des tours de La Défense. Christian Pellerin, le célèbre promoteur de La Défense qui détenait avec sa famille jusqu’à l’année dernière encore deux immeubles de bureaux dans le quartier d’affaires au cœur du Faubourg de l’Arche à Courbevoie vient de céder ses actifs.

Le premier, l’immeuble Adamas construit à la fin des années 90, le long du boulevard de la Mission Marchand a été acquis par Gecina le 4 juillet 2017 pour 78,5 millions d’euros et dispose d’un rendement net de l’ordre de 5,7 %. Entièrement occupé par la Société Générale, le bâtiment de 10 500 mètres carrés répartis sur sept niveaux dispose de quelques locaux commerciaux dont prochainement un magasin Picard. Cette acquisition permet ainsi à Gecina de renforcer sa présence dans le Faubourg de l’Arche où il détient déjà dans la ZAC Danton les tours T1 et T2, occupées pour la première par Engie et la seconde par Idemia ainsi que l’immeuble Pyramidion occupé par le laboratoire MSD.

L’immeuble Adamas en août 2016 – Defense-92.fr

La seconde cession opérée par la famille Pellerin concerne l’immeuble Le Vinci vendu en ce début d’année à Primonial REIM pour 99 millions d’euros. Construit dans les années 90 en bordure de l’esplanade Mona Lisa entre la tour Adria (également détenue par Primonial REIM) et l’université Léonard de Vinci, l’immeuble de 10 000 mètres carrés héberge depuis 2017 le groupe Nexans. Le bâtiment dispose en plus de six cellules commerciales à son pied. Avec cette prise, Primonial REIM élargit son patrimoine dans le quartier d’affaires et dispose désormais de nombreux bâtiments dont les immeubles Between C, Lavoisier, Ampère e+ ou encore la tour Atlantique.

Le siège de Nexans dans l’immeuble le Vinci en juin 2017  – Defense-92.fr

Les deux bâtiments étaient jusqu’alors gérés par Valoptim, la société property management d’Edouard Pellerin (le fils de Christian Pellerin) qui se reconcentre désormais sur la promotion de programme neufs dans le logement.