La Banque Postale et pbb Deutsche Pfandbriefbank financent par crédit-bail la tour Séquoia

La Banque Postale et pbb Deutsche Pfandbriefbank ont officialisé dans un communiqué commun avoir été sélectionnés par l'Etat pour financer par crédit-bail immobilier l'acquisition de la tour Séquoia auprès de Tishman Speyer.

La tour Sequoia - Defense-92.fr

Challenges avait révélé l’info le 23 juillet dernier. Ce jeudi 1er octobre la Banque Postale (mandataire et co-chef de file) et pbb Deutsche Pfandbriefbank (co-chef de file) ont annoncé dans un communiqué commun avoir été sélectionnés par le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, et le ministère du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité pour financer par crédit-bail immobilier l’acquisition de la tour Séquoia auprès de Tishman Speyer (l’actuel propriétaire) à la suite d’un appel d’offres. Le contrat a été signé avec France Domaine le 30 juin 2015.

La tour Séquoia, qui développe 53 600 m² de bureaux répartis sur 33 étages a été construite au début des années 90 et a abrité successivement les sièges de Bull, Cegetel et jusqu’à la fin 2013 celui de SFR. Après le départ de l’opérateur téléphonique, la tour avait été rénovée afin de pouvoir accueillir les agents des deux ministères qui ont quitté la paroi sud de la Grande Arche (dont l’Etat est également propriétaire) pendant sa restructuration. A l’issue de la rénovation de l’Arche, les fonctionnaires quitteront les tours Pascal pour l’intégrer. Les deux ministères seront alors implantés à la Grande Arche et dans la tour Séquoia.

Son financement d’un montant d’environ 480 M€, réalisé à parité par chacune des deux banques, permettra aux ministères, tout en payant un loyer de marché, de se rendre acquéreur de l’immeuble en levant l’option d’achat, pour un euro, au terme du crédit-bail. Ce crédit-bail qui permet à l’Etat d’éviter de devoir débourser la somme cash en une fois, sera étalé sur 18 ans, selon l’article de Challengers de juillet dernier qui parlait d’un loyer mensuel moyen s’établissant à près de 2,27 M€.

« Cette première opération de crédit-bail immobilier de pbb en France démontre notre capacité à faire jouer les synergies entre nos deux métiers, le financement immobilier et le financement des investissements publics ainsi que la capacité de nos équipes parisiennes à répondre aux besoins du secteur public » explique Jean Christophe, le responsable de l’activité de financement des investissements publics de pbb Deutsche Pfandbriefbank et directeur général de la succursale française.

« Après Garance et le Millénaire III, cette troisième opération de crédit-bail immobilier avec l’Etat démontre la confiance que ce dernier place en nos équipes. Notre savoir-faire sur ces opérations a été reconnu » a ajouté Serge Bayard, le directeur des entreprises et du développement des territoires de la Banque Postale.

Dans cette opération, l’Etat était conseillé par le groupement Seban et Finance consult et l’Etude Allez & Associés ; La Banque Postale et Pbb Deutsche Pfandbriefbank par l’Etude Rochelois-Besins & Associés.