Hines Group et un investisseur institutionnel acquièrent l’immeuble Ex-Libris

La tour Ex-Libris située sur les quais de Seine à Courbevoie qui héberge une filiale du Crédit Agricole jusqu’à la fin 2016 vient d’être acquise par Hines pour le compte d’une joint-venture avec un "investisseur de renom".

La tour Ex-Libris - Defense-92.fr

La tour Ex-Libris change de mains. Hines France, agissant en sa qualité d’investment manager, vient d’annoncer l’acquisition, pour le compte d’une joint-venture entre le groupe Hines et un “investisseur de renom”, de la tour Ex-Libris proche de La Défense sur les quais de Seine à Courbevoie. Ni le nom de l’investisseur ni le montant de la transaction n’ont été révélés par Hines.

Intégralement louée à Crédit Agricole Corporate and Investment Bank jusqu’à son départ fin 2016 pour Montrouge, la tour de seize niveaux qui développe 41 000 m² dont 35 000 m² de bureaux avait été entièrement restructurée entre 2001 et 2002 sous les dessins de l’architecte Jean-Marie Charpentier. L’immeuble de grande hauteur (IGH) propose plusieurs équipements dont un auditorium, un restaurant inter-entreprises (1 500 couverts en deux services) ou encore un espace fitness de 388 m². Après le départ de son locataire l’immeuble fera l’objet d’un important programme de rénovation au “afin de repositionner l’actif aux meilleurs standards du marché en matière de performance technique et environnementale” explique Hines.

“L’acquisition d’Ex-Libris marque un succès important pour notre activité d’investment management et viens clore une année 2015 exceptionnelle pour notre équipe. Cette transaction concrétise notre volonté d’être davantage présent sur cette typologie d’actifs et de mettre ainsi à profit toute l’expertise de Hines France en matière de restructuration d’actifs, d’IGH et de commercialisation” explique dans un communiqué Xavier Musseau, managing director investment management chez Hines France.

Dans cette transaction, Hines France s’est fait accompagner par les cabinets d’avocats Lacourte Raquin Tatar et par PwC Société d’Avocats. La partie notariale a été menée par Lasaygues & Associés, le financement par Orrick Rambaud Martel et les conseils techniques par Builders & Partners.