Eurosic vient de signer avec l’Epadesa la promesse de vente pour son projet « Carré Michelet »

L’Epadesa a annoncé avoir signé avec Eurosic la promesse de vente pour le projet de restructuration de l’immeuble "Carré Michelet".

Le projet Carré Michelet - Eurosic / Crochon Brullmann + Associés / Architecture et Environnement

Depuis quelques mois la façade vitrée disparait peu à peu laissant apparaitre la structure en béton. Eurosic qui a lancé depuis le début de l’année 2016 le curage de l’immeuble du 10-12, cours Michelet, dans le quartier du même nom vient de signer avec l’Epadesa la promesse de vente pour son projet « Carré Michelet » a annoncé l’aménageur public.

Le quartier Michelet, qui n’a fait l’objet d’aucune rénovation depuis sa création il y a une trentaine d’années va aborder une phase de redéveloppement. La foncière Eurosic va lancer de lourds travaux sur son immeuble de bureaux -qui appartenait à la SIIC de Paris absorbée par Eurosic en 2014-, occupé auparavant par Coface, puis en partie durant quelques mois par Allianz. Le bâtiment conçu sur les dessins des architectes de Michel Andrault et Pierre Parat achevé en 1985 va être retravaillé pour accroître ses surfaces et devenir indépendant grâce à la démolition de deux volumes mitoyens. Ceux-ci seront rétrocédés à l’Epadesa, permettant ainsi à l’aménageur de créer des liaisons piétonnes pour relier le cours Michelet à la ville de Puteaux.

Un immeuble indépendant de 37 000 m²

L’opération nommée « Carré Michelet » doit s’inscrire dans la stratégie patrimoniale d’Eurosic qui a pour ambition de proposer des immeubles offrant « les meilleurs standards aux utilisateurs les plus exigeants en termes de confort, d’agrément et d’efficience ».

L’immeuble va faire l’objet d’une surélévation, notamment de cinq niveaux côté boulevard circulaire, avec la création d’étages suspendus développés à partir d’un concept imaginé par les cabinets Crochon Brullmann + Associés (concepteur de la tour Trinity) et Architecture et Environnement.

Après restructuration, l’immeuble Carré Michelet, non IGH, offrira environ 37 000 m² d’espaces de travail (contre 30 000 actuellement) assortis de services (restaurant, business center, fitness…), avec des plateaux élargis de 2 700 m² s’articulant autour d’une cour intérieure.

Les travaux dont tous les permis ont été obtenus doivent débuteront dès l’automne pour une livraison du programme deux ans plus tard en 2018.