En Espagne, une tour de 48 étages sans ascenseurs….

La tour In Tempo

Une fois n’est pas coutume nous vous parlons d’un projet en dehors de La Défense et contrairement aux apparences il ne s’agit pas d’un poisson d’avril. Elle devait être un chef d’œuvre architectural, le fleuron de l’immobilier espagnol et aussi la plus haute tour d’habitations d’Europe. Il manque une chose à la tour Construite InTempo à Benidorm et pas des moindres : les ascenseurs. L’info à peine croyable à été révélée par le journal El Pais.

A l’origine ces Twin Towers situées sur la côte méditerranéenne devaient comporter une vingtaine d’étages, les architectes avaient alors évidemment prévu des ascenseurs. La deuxième vingtaine a été ajoutée après la reprise du projet à la suite de la mise en liquidation de l’entreprise de construction initiale. Les constructeurs ont alors omis d’intégrer l’espace pour les cages d’ascenseurs. Impossible de les rajouter aujourd’hui.

Cette bourde, pourrait couter très chèr au promoteur qui va avoir du mal à vendre ces appartements dans un marché immobilier déjà très déprimé. L’immeuble est construit à 94% mais 35% des appartements seulement ont pour le moment trouvé acquéreur.

Les architectes Pérez-Guerras Arquitectos & Ingenieros qui pilotaient le projet, Pérez Guerra et Olcina et Radúan, ont démissionné en mai dernier, selon El País, laissant une dette de 2,5 millions d’euros envers les fournisseurs.