DTZ publie son étude du marché immobilier de La Défense pour le 3ème trimestre 2011

DTZ publie son étude du marché immobilier de La Défense pour le 3ème trimestre 2011

Comme chaque trimestre DTZ publie son analyse pour le marché immobilier et notamment pour celui de La Défense au 3ème trimestre 2011. Voici une partie de cette étude :

A l’échelle francilienne, l’offre immédiate de bureaux représente 3,6 millions de m² ce trimestre. Le taux de vacance, également stable depuis un an, gravite toujours autour de 7%.

Le marché de La Défense est en accord avec la tendance francilienne avec un stock vacant qui se stabilise aux alentours de 191 000 m², enregistrant un recul de 1% par rapport à fin 2010 (graphique 10). Il en découle un taux de vacance de 5,8% sur ce secteur (graphique 11).

Le stock vacant reste majoritairement composé d’immeubles de seconde main (89% des disponibilités). Or, la plupart de ces derniers, construits dans les années 70-80, ne correspondent plus aux exigences actuelles des utilisateurs.

Si les offres supérieures à 5 000 m² représentent les ¾ des disponibilités, les offres de surfaces intermédiaires paraissent, elles, en adéquation avec la demande exprimée sur ce marché : environ 50 000 m² aujourd’hui disponibles quand le marché en consomme environ 52 000 par an.

Avec seulement 20 700 m² de bureaux commercialisés au cours du 3ème trimestre 2011, soit 95 900 m² depuis le début de l’année, La Défense est le seul secteur francilien à voir sa demande placée reculer d’une année sur l’autre (-14%). Ce recul s’explique en grande partie par une forte diminution des transactions supérieures à 5 000 m² (-41% par rapport à l’an dernier).

Le loyer prime de La Défense se stabilise à 550 €/m²/an (valeur faciale) soit une hausse de 7% par rapport à 2010. Le loyer de 2nde main enregistre une baisse de 10% et s’établit ainsi à 391 €/m²/an au 3ème trimestre 2011 contre 435 €/m²/an l’an dernier. En 2010, de nombreuses transactions réalisées sur des immeubles bien situés comme « Cœur Défense » et « La Maison de la Défense », à des valeurs comprises entre 440 et 530 €/m²/an, avaient permis un maintien du loyer de seconde main à un niveau élevé. En 2011, trois quart des transactions se sont réalisées à des loyers inférieurs à 400 €/m²/an.

La hausse des disponibilités observée depuis 2008 marque une pause ; l’offre immédiate représente 197 000 m² à la fin du 3ème trimestre, fixant le taux de vacance à 5,8%.

L’offre future neuve livrable en 2012 se limite uniquement aux 21 500 m² de bureaux dans la tour « Europe » restructurée par KANAM.

En 2013, un volume d’offres d’environ 214 400 m² est attendu. Ce chiffre se trouve néanmoins amoindri par l’annonce de Generali qui a renoncé à la construction de sa tour de 91 000 m² à Courbevoie.

Parmi les projets livrables en 2013 et déjà en chantier (184 000 m²), citons notamment la tour « Carpe Diem » (44 400 m²) dont les travaux avancent très vite (1 étage construit par semaine), la restructuration de la tour « Descartes » renommée « Eqho » (80 000 m²) et la tour « Majunga » (60 000 m²).

Pour consulter l’étude complète cliquez ici

© Etude réalisé par DTZ Research