Cushman & Wakefield et DTZ fusionnent pour former un géant de l’immobilier

Les deux spécialistes du conseil en immobilier, Cushman & Wakefield et DTZ ont annoncé début septembre avoir finalisé leur fusion sur le plan mondial.

Les logos de Cushman & Wakefield et DTZ - Defense-92.fr

Un géant de l’immobilier est né. Les deux spécialistes du conseil en immobilier Cushman & Wakefield et DTZ ont annoncé le mercredi 2 septembre dernier avoir finalisé leur fusion sur le plan mondial.

Cette nouvelle société qui va prendre le nom de Cushman & Wakefield, sera dirigée à l’échelle mondiale par Brett White, chairman et CEO, et Tod Lickerman. Elle va devenir l’une des premières sociétés de services en immobilier d’entreprise au monde avec 43 000 collaborateurs, 5 milliards de dollars de chiffre d’affaires, plus de 400 millions de mètres carrés sous gestion, et 191 milliards de dollars en valeur transactionnelle. Le nouveau groupe qui va intégrer le trio de tête exerce désormais ses activités dans plus de 60 pays dans le monde et comptera parmi ses clients 9 des 20 premiers groupes internationaux du classement Forbes, ainsi que 82 % des 50 premiers investisseurs internationaux.

En France, le spécialiste emploie plus de 400 salariés répartis en Ile-de-France et en province avec des bureaux répartis dans 13 villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nice, Nîmes, Reims, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse).

Dans le quartier d’affaires de La Défense, la nouvelle société a comme mandat de nombreux bâtiments dont les tours Carpe Diem, Defense Plaza, Dexia, PB5, Europe, D2, First, CB 16 ou encore Ariane.