Le chantier des tours Hermitage commencera à l’automne promet son promoteur

Le promoteur Hermitage qui porte le projet de construction des deux tours jumelles Hermitage Plaza a annoncé un lancement des travaux pour l'automne.

Le projet Hermitage Plaza - DR

Le méga projet des tours jumelles Hermitage Plaza va enfin commencer, a indiqué ce jeudi son promoteur, le groupe Hermitage dans un communiqué. Après avoir obtenu le 30 mars dernier l’accord de l’assemblée générale de l’ASL « les Damiers – Courbevoie », (Association Syndicale Libre) qui regroupe les propriétaires des immeubles voisins, le promoteur franco-russe peut désormais lancer ce chantier titanesque.

Le chantier devrait, selon Hermitage débuter dès cet automne avec la démolition de l’immeuble Damiers Infra, vide de ses occupants depuis déjà plusieurs années ainsi que de l’ancien restaurant Les Feuillantines. La destruction des deux autres bâtiments Les Damiers Anjou et Bretagne -dans lesquels vivent toujours dix-huit familles récalcitrantes à partir, locataires auprès du bailleur Logis Transports encore propriétaire de ces deux immeubles- doit se faire plus tard. Ces deux bâtiments ne sont en effet pas situés sur le périmètre direct des tours. A leur emplacement se situera le centre commercial du complexe ainsi que quatre petits bâtiments dont la mise en chantier, plus rapide interviendra en décalage des deux tours.

Un financement qui doit être dévoilé à l’été

Quant au financement de cette opération chiffrée à 2,8 milliards d’euros, il sera dévoilé dans les prochaines semaines. « Le financement est signé mais on fera l’annonce cet été, soit début juillet soit en septembre lorsque le planning du chantier sera conclu avec l’Epadesa (l’aménageur du quartier) » confie Emin Iskenderov qui devra également signer avec l’établissement public l’acte de vente qui permet d’acquérir les fameux « droits à construire ».

« Le projet Hermitage Plaza représentera quelque 5 000 emplois indirects pendant le chantier et 3 000 emplois directs lorsqu’il entrera en service, emplois de proximité et accessibles aux habitants, jeunes » promet Hermitage qui ambitionne de créer un nouveau point d’attraction pour le quartier d’affaires.

Culminant à 320 mètres, les Tours Hermitage Plaza situées à Courbevoie en bordure de Seine seront les plus hautes tours jumelles jamais construites en Europe, assure le promoteur. Dessiné par l’architecte américain Norman Foster le projet promet d’offrir « une mixité d’usages inédite à Paris ». Composé de deux tours et de quatre plus petits bâtiments le projet de 260 000 mètres carrés intégrera 160 000 mètres carrés de logements soit 540 appartements et penthouses (de 180 mètres carrés en moyenne), un hôtel de cinq étoiles de 40 000 mètres carrés, un restaurant et un bar panoramiques, le premier centre de thalasso panoramique en France, deux piscines, 37 000 mètres carrés de bureaux mais aussi 30 000 mètres de commerces, des équipements culturels ou encore une galerie d’art au pied des deux édifices. Au pied de cet immense ensemble doit voir le jour une grande dalle piétonne qui surplombera la Seine et viendra recouvrir le quai du Président Paul Doumer.

L’ensemble des Damiers Infra, Anjou et Bretagne en janvier 2016 – Defense-92.fr