Bostik va quitter La Défense pour St Denis

Bostik va quitter La Défense pour St Denis

L’hémorragie continue : le quartier de La Défense continue à perdre des entreprises depuis ces derniers mois sans que pour autant d’autres s’y installent dans la même proportion. C’est ainsi que l’entreprise Bostik, va quitter La Défense le 1er octobre prochain pour installer son siège social à St Denis. La filiale de Total qui est implantée actuellement dans 3 500 m² de l’immeuble City Défense sur 4 étages a jeté son dévolu sur Le Jade situé 3 avenue François Mitterrand à la Plaine St Denis. L’entreprise y prendra 4 100 m² de bureaux dans cet immeuble de 38 500 m² construit en 2003 et occupé par Schneider, Xerox, Generali et Panasonic.

Le spécialiste des colles et mastic explique son choix de quitter La Défense pour réunir ses équipes de Coubert (20 salariés) et de La Défense (168 salariés) plus proche de ses sites de productions. Mais ceci n’est pas l’unique raison : l’obsolescence de City Défense y a joué explique Bostik qui qualifie l’immeuble datant de 1985 et pourtant rénové en 2007 de « pas pratique et faisant perdre des surfaces ». Enfin et pas des moindres inconvénients: le prix du m². Alors que Bostik déboursait 405 €/m²/an pour City Défense, l’entreprise s’acquittera de 236 €/m²/an pour le Jade.

Installé auparavant dans l’immeuble Iris, Bostik avait dû le quitter il y a quelques années pour laisser place à la tour Generali…

L’immeuble City Défense qui s’étend sur une surface de 8 587 m² abrite Cray Valley, GPN, CCP Composites. L’immeuble est la propriété depuis UFG Rem.

Dans cette opération, Jones Lang LaSalle représentait le propriétaire de la Jade KanAm et Mobilitis conseillait le preneur Bostik dans le cadre d’une mission d’accompagnement global.