Amundi serait en passe d’acquérir Cœur Défense

L’asset management Amundi serait en voie de racheter auprès de Lone Star l’ensemble Cœur Défense pour 1,8 Md d'euros.

L'ensemble Coeur Défense en mai 2017 - Defense-92.fr

Un peu plus de trois ans après avoir acquis Cœur Défense, Lone Star serait, selon une information de l’agence Bloomberg en passe de céder cet actif. Amundi, la filiale du Crédit Agricole spécialisée dans l’asset management serait pressenti, selon l’agence américaine qui cite une source proche du dossier, pour acquérir cet ensemble immobilier de 350 000 mètres carrés dont 160 000 mètres de bureaux. Deux autres investisseurs, le fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC) et le gérant d’actifs canadien Brookfield Property seraient également en lice pour racheter Cœur Défense.

Cette transaction pourrait, toujours selon Bloomberg rapporter plus de 1,8 milliard d’euros à Lone Star qui avait acquis en 2014 l’ensemble pour 1,4 milliard d’euros avec un financement à hauteur de 935 millions d’euros assuré par Bank of America (ex Merrill Lynch). Le fonds de pension américain texan avait alors repris l’actif auprès d’un véhicule fédérant les créanciers du propriétaire Lehman Brothers victime d’une faillite en octobre 2008. L’ancienne banque d’affaires avait acquis auprès d’Unibail-Rodamco Cœur Défense un an plus tôt pour le montant record de 2,11 milliards d’euros.

Rothschild, Morgan Stanley et JLL seraient d’après Bloomberg mandatés pour la vente de cet actif géré par Scaprim Asset Management depuis 2015.

Inauguré en 2001 par la foncière Unibail-Rodamco, Cœur Défense conçu sous les plans de l’architecte Jean-Paul Viguier affiche à ce jour un taux d’occupation proche des 95 % soit un peu moins de 15 000 mètres carrés vacants. L’ensemble Cœur Défense héberge de nombreux occupants comme HSBC, EDF, Nextdoor, Metlife ou encore Novo Nordisk.