Cinquante ans après : Hommage aux victimes du 17 octobre 1961

Hommage aux victimes du 17 octobre 1961

Cinquante ans après plusieurs élus et maire de Nanterre, Argenteuil, Asnières, Clichy-la-Garenne, Colombes et Gennevilliers mais aussi des représentants de la communauté algérienne ont rendu hommage aux victimes des évènements du 17 octobre 1961 qui se sont déroulés entre autres sur le Pont de Neuilly -rappel des faits ici- à l’Esplanade de La Défense devant le bassin Takis. Initiée par le maire de Nanterre Patrick Jarry, qui souhaitait faire les commémorations sur le Pont de Neuilly avant d’être refusé par son homologue Jean-Christophe Fromentin, maire de Neuilly-sur-Seine la manifestation s’était donc repliée à deux pas sur l’Esplanade de La Défense. Le rassemblement qui a débuté à 17h30 a réuni environ 200 personnes qui ont souhaité rendre hommage aux victimes de la répression. Malgré le refus du maire de Neuilly-sur-Seine les maires, élus et représentants se sont rendus sur le Pont de Neuilly suivis de la foule pour y jeter les gerbes de fleurs dans la Seine.