Attentats à Paris : émotion pour la minute de silence à La Défense

A 12 heures de nombreux salariés ont respecté avec émotion une minute de silence en hommage aux victimes des attentats qui ont touché Paris et le Stade de France le 13 novembre.

La minute de silence en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre - Defense-92.fr

Très forte émotion. Un grand nombre de salariés du quartier de La Défense se sont réunis en bas de leurs immeubles et tours ce lundi 16 novembre à 12 heures pour respecter la minute de silence en mémoire des victimes des attentats qui ont frappé Paris et le Stade de France vendredi 13 novembre. Beaucoup de tristesse et d’émotion étaient visibles sur les visages. Passée la minute certaines personnes l’on même prolongée pour se recueillir.

Dominique et Christine deux collègues n’ont pas hésité à descendre en bas de leur immeuble. « Tout le monde est concerné, personne n’est à l’abri » confie Dominique, pour Christine « Il faut être ensemble et unis ». Non loin des deux femmes, Yves, le visage fermé « C’est normal que les gens se rassemblent, c’est indispensable ». Pour Ludovic, très peiné par les attentats « il ne faut pas avoir peur » dit-il « de toute façon on n’a pas le choix, il faut continuer à vivre ». Son collègue Jean-François partage le même avis, mais pour lui au fond « tout le monde a peur ».

Un recueillement qui se répète dix mois après la minute de silence qui avait été observée au lendemain des attaques au journal Charlie Hebdo à Paris du 7  janvier 2015.