L’hommage se répète malheureusement pour la troisième fois en moins de dix-huit mois. Comme après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015 et ceux de Paris et du Stade de France en novembre 2015, des milliers de salariés du quartier de La Défense mais aussi des habitants, visiteurs et touristes ont rendu un hommage aux victimes de l’attentat de Nice (06) survenu le 14 juillet dernier en fin du feu d’artifice, en observant une minute de silence ce lundi 18 juillet à midi.

Si les deux précédents hommages avaient réuni beaucoup plus de monde, celui de ce lundi, malgré de nombreux salariés en vacances, a tout de même poussé plusieurs milliers de personnes à quitter une nouvelle fois leur bureau pour se recueillir en silence sous un soleil de plomb. Beaucoup d’émotion était lisible sur les visages.