Les diplômés de l’ESILV décrochent un boulot en moins de quatre mois

Les élèves diplômés de l’École d’Ingénieurs (ESILV) du pôle universitaire Léonard de Vinci décrochent un job en moins de quatre mois en moyenne.

Le pôle universitaire Léonard de Vinci - Defense-92.fr

Sortir diplômé de l’École d’Ingénieurs (ESILV) intégrée au pôle universitaire Léonard de Vinci ouvre les portes de l’emploi. Selon une enquête menée par Premier Emploi Edition 2018, réalisée auprès de la promotion 2017 de l’ESILV, 97 % des étudiants diplômés trouvent un emploi en moins de quatre mois et leur salaire moyen annuel brut se stabilise à 43 800 euros (identique en 2017 v/s 42 800 euros en 2016).

« Les emplois situés à l’étranger concernent 20 % de la promotion. La moyenne pour le salaire brut annuel avec primes pour un premier emploi à l’international est de 55 700 euros », précise l’école dans un communiqué ajoutant que la rémunération la plus haute atteint 113 700 euros.

La région Ile-de-France continue de concentrer la majorité des emplois d’après l’étude avec 75 % des jeunes diplômés y travaillant. Seulement 5 % trouvent un job en province et 20 % à l’étranger. Cependant 51 % des jeunes diplômés ont une fonction liée à l’International.

Les responsabilités qui leur sont confiées gagnent en complexité explique l’étude : 67 % gèrent un projet (ils étaient 62 % en 2017) et 31% une équipe (20 % en 2017).

Ce sont en majorité les fonctions liées au conseil, aux études et à la R&D (38 % v/s 24 % en 2017), suivies de la Gestion/Finance (18 % – 16 % en 2017) qui attirent les jeunes diplômés. Les deux secteurs d’activité phares restent l’informatique, Big Data & Objets connectés et l’Ingénierie Financière, cette dernière (31 %) reprenant la première place juste devant l’informatique (28 %).

L’ESILV, est une école d’ingénieurs généralistes au cœur des technologies du numérique. Elle recrute principalement au niveau Baccalauréat (S et STI2D) et forme en 5 ans des ingénieurs opérationnels s’insérant dans le monde professionnel.