Une femme met fin à ses jours en se jetant de l’une des grues du chantier de la tour Trinity

Une femme âgée de 28 ans a mis fin à ses jours jeudi dernier en se jetant de l’une des grues du chantier de la tour Trinity.

C'est depuis cette grue, à gauche, qu'une femme s'est suicidée dans la nuit de jeudi à vendredi - Defense-92.fr

Une femme âgée de 28ans a mis fin à ses jours dans la nuit de jeudi à vendredi en se jetant de l’une des grues du chantier de la tour Trinity. C’est peu avant 2 heures du matin qu’un passant a découvert le corps de la jeune femme au niveau du square Henri Regnault. Une fois arrivés sur place, les policiers municipaux puis nationaux n’ont pu que constater son décès suite à de très nombreuses fractures sur son corps et son crâne dûes à sa chute de plusieurs dizaines de mètres. La malheureuse s’est en effet jetée de la plus petite grue du chantier, qui est située près de la rue Henri-Regnault mais qui culmine tout de même à plus de soixante mètres de haut.

Si c’est l’hypothèse du suicide qui est privilégiée par les enquêteurs, le corps de la victime a tout de même  été transmis à l’institut médico-légal pour une autopsie.