Une femme condamnée à deux ans et demi de prison pour avoir frappé des agents de la RATP à coups de marteau

Une femme vient d’être condamnée ce mardi 22 mars par le tribunal de Nanterre à deux ans et demi de prison pour avoir frappé des agents RATP à coups de marteau en gare de La Défense.

Une rame du métro de la ligne 1 en gare de La Défense - Defense-92.fr

Un coup de folie. Une femme de 39 ans a été condamnée ce mardi 22 mars par le tribunal de Nanterre à deux ans et demi de prison dont la moitié avec sursis pour avoir frappé des agents RATP à coups de marteau en gare de La Défense. Ce 17 août 2015, cette femme prénommée Edwige s’en est violemment prise à deux agents de la régie du métro parisien en leur assennant des coups de marteau à la tête. Il aura fallu pas moins de cinq personnes pour la neutraliser. A la barre la femme s’est expliquée, comme le relate Le Parisien « J’ai vu deux personnes me fixer et rigoler, elles étaient en train de se moquer de moi » explique au juge l’accusée qui admet s’être mise en colère « Ce marteau, c’était pour me défendre parce que j’avais des problèmes » s’est-elle justifiée.

Son avocate a détaillé lors de l’audience la descente aux enfers de sa cliente. Edwige avait renoncé à un très bon emploi d’assistance de direction au profit d’un job « plus épanouissant », mais elle a enchainé les missions en CDD et intérims jusqu’à ne « plus savoir où dormir » précise l’édition des Hauts-de-Seine du Parisien dans ses colonnes.

Outre sa condamnation à de la prison, elle devra se faire soigner sous la recommandation de deux experts psychiatriques qui ont détecté une tendance à la paranoïa.