Une femme agressée aux 4 Temps à cause de son voile

Une femme de confession musulmane a expliqué au Parisien s’être fait agresser dans le centre commercial des 4 Temps par une autre femme d’une soixantaine d’années qui aurait tenté de lui arracher son voile.

Un véhicule de police - Defense-92.fr

Les faits se sont déroulés lundi 14 décembre aux 4 Temps. Salima Khadda, une habitante de Colombes qui devait rejoindre sa mère aux 4 Temps explique s’être fait agresser dans le centre commercial à proximité de la boulangerie Paul par une femme qui a tenté de lui arracher son voile, relate Le Parisien.

“J’avais rendez-vous avec ma mère. Ma fille était dans sa poussette, j’étais au téléphone et j’arrivais devant la boulangerie Paul, raconte cette habitante de Colombes. Tout à coup, j’ai senti une douleur et ma tête est partie en arrière, violemment. Je n’ai pas tout de suite réalisé. Je me suis retournée et j’ai vu une femme qui rigolait. Ça me paraissait irréaliste” explique Salima au journal. La femme poursuit “Cette femme avait l’air tout à fait normale, pas folle: entre 60 et 65 ans, soignée, avec un brushing de couleur acajou, décrit-elle. Je lui ai dit “bravo”, et je pleurais en même temps. J’étais choquée et j’avais mal : les épingles m’ont griffé le crâne. Elle est partie, et ensuite j’ai réalisé qu’elle n’avait pas le droit de faire ça”. Après cette agression, Salima explique avoir tenté de rattraper son agresseur qui a finalement pris la fuite. Et pour elle cette agression est un acte islamophobe “Cette femme aurait pu taper ailleurs, relève calmement Salima. On ne tire pas sur un voile comme ça” poursuit-elle dans les colonnes du Parisien. Cette habitante de Colombes explique avoir dans la foulée, déposé plainte au commissariat de La Défense pour violence.

La jeune femme confie que depuis le 11 septembre 2001, les agressions verbales se sont multipliées et accentuées depuis les attentats en France. Elle affirme avoir déjà été interpellée avec des questions comme “Où aura lieu le prochain attentat ?” ou en lui criant “Allahou akbar !”.