Un septuagénaire mortellement intoxiqué au monoxyde de carbone

Un homme de 72 ans est décédé à son domicile de Puteaux ce mercredi après avoir été intoxiqué au monoxyde de carbone.

Un véhicule de pompiers - Defense-92.fr

Triste découverte. Un homme de 72 ans a été retrouvé mort par les pompiers ce mercredi soir à son domicile de Puteaux, rue Arago, non loin de La Défense. Le décès de l’homme dû à une intoxication au monoxyde de carbone a été causé par son chauffe-eau qui était défectueux. C’est vers 20 heures que la voisine du septuagénaire, inquiète de ne pas l’avoir vu de la journée a donné l’alerte. Malheureusement trop tard, puisqu’une fois sur place les pompiers n’ont pu que constater le décès de l’homme.

Une mort qui aurait pu être évitée, puisqu’en plus de cet équipement fonctionnant mal, une aération du domicile avait été bouchée. « Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux : il ne se voit pas et ne sent rien. Mais quand on le respire, il prend la place de l’oxygène. On a mal à la tête, envie de vomir, on est très fatigué », expliquent les sapeurs-pompiers de Paris qui rappellent sur leur site internet les règles d’usages pour ces types d’appareils comme le fait de ne pas obstruer les aérations qui sont » essentielles ». En cas de nausée si un appareil est en fonctionnement, il faut alors le couper immédiatement, aérer son logement, le quitter et enfin prévenir les secours.