Une fuite d’eau géante stoppée après 8 heures d’opération

DSC_4629

Des centaines de mètres cube d’eau se sont échappés d’une conduite d’eau, samedi 12 avril suite à une importante fuite au niveau de la Rose de Cherbourg. Peu avant 17h, une canalisation d’eau de calibre 800 millimètres, passant sous le terre-plein central de la sortie du tunnel de  l’A14 et de l’avenue du Général de Gaulle a cédé,  perturbant la circulation. D’importantes quantités d’eau se sont alors échappées du terre- plein central filant vers la gare de bus RATP mais aussi vers le tunnel de l’A14, qui a été rapidement fermé dans le sens Paris – Province.

Malgré les importantes quantités d’eau déferlant sur le terrain en pente, la gare routière située en contrebas n’a pas été fermée. Le service des bus n’a été que très légèrement impacté. Quelques lignes de bus ont dû être déviées par la RATP.

Un parking privé de l’immeuble Elysées La Défense a lui été inondé d’environ 150 cm. Aucun véhicule n’a en revanche été touché, le parking étant vide le weekend.

La fuite géante n’a pu être stoppée que tard dans la nuit vers 1h du matin, soit 8 heures après le début du sinistre. « Près d’une dizaine de vannes ont dû être fermées pour venir à bout du sinistre » explique un responsable Eau et Force.  L’intervention des pompiers s’est elle terminée dans la fin de la matinée de dimanche.

Sur place un important dispositif a été déployé : une soixantaine de pompiers venus de sept casernes avec une douzaine d’engins, de nombreux policiers ainsi que les intervenants de Véolia Environnement et Eau et Force.

 

[nggallery id=457]

 

Cette importante canalisation appartenant à Eau et Force (Suez Environnement), alimente plusieurs villes du nord du département des Hauts-de-Seine comme Courbevoie, depuis l’usine de traitement d’eau du Mont Valérien.

Eau et Force chiffre la perte d’eau entre 2 000 et 3 000 mcomparé aux 110 000 m3 qu’il distribue chaque jour. La vétusté de cette canalisation datant de 1965 ne serait pas la cause du désordre. Le responsable d’Eau et Force présent sur place avançait lui l’hypothèse d’un problème de joint. La fuite d’eau n’a eu aucune conséquence, grâce au « réseau en maillage », expliquait ce même responsable.

Une telle inondation liée à une rupture d’une canalisation et sur la durée est très rare attestaient plusieurs pompiers et personnels de la DIRIF.