Des touristes chinois dépouillés à la sortie de l’hôtel Pullman

Des touristes chinois ont été victimes d'un vol à l’arrachée à leur sortie de l'hôtel Pullman de La Défense où ils séjournaient.

Un véhicule de police - Defense-92.fr

Ils se souviendront de leur virée nocturne. Dans la nuit du dimanche 6 septembre au lundi 7 septembre, des touristes chinois ont été victimes d’un vol à l’arrachée après qu’il soient sortis de leur hôtel Pullman de La Défense. Les cinq malfaiteurs qui ont commis le larcin ont dérobé à leurs victimes un téléphone portable et 5 000 francs suisses (soit un peu moins de 5 000 euros) ainsi que des euros. Le commissariat de La Défense a été saisi de l’enquête.

Ces agressions envers les touristes ayant beaucoup de « liquide » sur eux, et notamment les Chinois sont récurrentes à La Défense. Quelques jours après ces faits, deux hommes résidant à Saint-Denis ont été déférés le mercredi 9 septembre devant un juge d’instruction de Nanterre, puis mis un examen et placés sous contrôle judiciaire pour des faits similaires. Les hommes sont mis en cause dans trois faits similaires à La Défense mais aussi dans les Yvelines et en Seine Saint-Denis. Leur dernier acte qui les a trahis remonte au 31 août dernier. A cette date les deux malfaiteurs avaient dérobé à une touriste birmane un sac contenant 7 000 dollars, 3 000 francs suisse et 600 euros devant l’hôtel Mercure de Nanterre Préfecture.