Coups de feu au pied de la tour Granite

L'entrée de la tour Granite

Grosse frayeur pour les salariés de la Société-Générale. Lundi 18 novembre 2013 après qu’un homme est tiré sur un photographe à la rédaction du journal Libération à Paris, des tirs ont entendu aux pieds des tours de la Société-Générale. Peu avant 12h00, le tireur à brandit son fusil en tirant trois cartouches en direction des vitres du hall d’accueil de la tour Granite. Les tires provoquent la frayeur des salariés de la banque qui pour certains se cache derrière. L’homme qui ne visait personne n’a fait aucun blessé. La police c’est ensuite rapidement rendu sur place en grand nombre. Un hélicoptère a également survolé le quartier avant de se diriger vers Paris pour tenté de traquer le tireur.

L’homme a ensuite pris la fuite en prenant en otage un automobiliste dans une rue voisine à Puteaux. Sous contrainte de son arme, il s’est fait déposé rue George V à Paris.

 

La Société-Générale a rapidement confirmé sur son compte twitter qu’un homme avait ouvert le feu contre son bâtiment.

 

Très rapidement de nombreux témoignage ont été apportés dont des salariés de la banque.

 

 

 

 

Un témoignage d’un témoin sur BFMTV

L’homme avait déjà menacé avec son fusil vendredi dernier un rédacteur en chef de BFMTV au sein des locaux de la chaine. Les cartouches retrouvées à BFMTV puis à Libération sont de «calibre 12», de deux sortes: à plombs multiples et de type « Brenneke». Ces dernières «servent souvent pour le gibier». Selon des sources policières citées par plusieurs médias, le suspect est également en possession de grenades.

L’homme de type « européen » âgé 35 et 40 ans, mesurant entre 1m70 et 1m80, aux cheveux poivre et sel coiffé d’une casquette. Au moment des faits ce lundi, il était également pourvu d’une barbe de deux ou trois jours et de lunettes. Quand il a menacé le rédacteur en chef de BFMTV, il était vêtu d’un pull vert et d’une doudoune sombre sans manche mais ce lundi, il avait sur le dos une veste 3/4 kaki. Les deux fois, il avait aux pieds des chaussures vertes aux semelles blanches, une casquette sur la tête et «un ou deux sacs» contenant un fusil.

Le tireur sur une capture de l'une des caméras de surveillance de BFMTV

Le tireur sur une capture de l’une des caméras de surveillance de BFMTV

Un appel à témoin a été diffusé ce lundi soir. Les éventuels témoins sont appelés à contacter l’Etat-Major de la police judiciaire de Paris au 0800 00 27 08 ou par courriel : pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr