L’EPADESA fait le point sur les projets avec les investisseurs

L’EPADESA fait le point sur les projets avec les investisseurs

A un mois jour pour jour du MIPIM qui se déroulera à Cannes, L’EPADESA a tenu une conférence de presse le mardi 8 février 2011 pour faire le point sur les projets issus du Plan de Renouveau. Aux côtés des principaux investisseurs : Jean-Jacques Lefebvre, directeur général des grands travaux d’Unibail-Rodamco; Méka Bruenl, vice présidente de STIQ Europe; Joëlle Chauvin, présidente directrice de Aviva Real Estate France; Emin Iskendervov, président de Hermitage, Sharon Raingold, directrice général de GCI; Catherine Simoni, directrice général France de Carlyle; Jacques Pancera, vice président de l’AUD (Association des Utilisateurs de La Défense) et de Katayoune Panahi, directrice générale de Defacto, Philippe Chaix a déclaré la possibilité de créer un second plan de relance qui envelopperait notamment quatre nouveaux projets de construction dont un nouveau de tours mixtes.

Sharon Raingold a mentionné qu’un recours de Fiducial bloquait encore le projet de sa tour Ava, contrairement à se que nous annonçait Joëlle Ceccaldi-Raynaud en novembre dernier. « Nous consultons des entreprises et débuterons les travaux dès que le recours sera levé » déclarait-elle, laissant penser que le chantier pourrait débuter dans l’année.

Les études de la tour Phare elle aussi bloquée, mais par quatre recours, sont poursuivies et Jean-Jacques Lefebvre espère un démarrage des travaux pour le début 2012. Pour son autre projet la tour Majunga, il s’est félicité du démarrage des travaux il y a quelques semaines. Concernant « Trinity », autre projet d’Unibail-Rodamco, il ne sera pas présenté au MIPIM mais le sera à la fin avril, lors d’une réunion publique.

Catherine Simoni a annoncé le démarrage des travaux de la tour Aire 2 dès le premier semestre 2012, après l’enquête publique qui se déroulera du 18 avril au 25 mai 2011 à la mairie de Courbevoie.

Reportée en raison des grèves en octobre dernier, la pose de la première pierre de la tour Carpe Diem aura finalement lieu le lundi 14 mars prochain a confié Joëlle Chauvin

Ces projets sont dans leur ensemble lancés à « blanc » c’est-à-dire, sans que les investisseurs n’aient trouvé leurs futurs locataires. Un risque qui ne fait pas peur à ces derniers, qui précisent qu’un projet met en moyenne 6 ans à se concrétiser entre l’idée et la fin de la réalisation.

Tous ont salué l’importance du quartier de La Défense par son attractivité et ses ambitions expliquant que le seul véritable concurrent européen de Londres c’est La Défense. « La Défense ne peut pas être comparée à la City » s’exprimait Méka Brunel: « La City, est un quartier essentiellement basé sur la finance; La Défense cumule toutes sortes d’activités ». Emin Iskenderov n’a pas hésité à comparer la Défense et Londres quant à leurs monuments et aux marques portées en déclarant que les autres cités d’affaires comme Madrid et Franckfort par exemple n’étaient que de simples villes.

Emin Iskenderov souhaite toujours lancer les travaux de démolition des Damiers Infra et Anjou avant la fin de l’année. Au sujet du financement, le promoteur russe assure avoir un accord de 700M€ avec des banques qui sera finalisé à l’été, avoir investi dans le projet à ce jour 150M€ , et investira en 2011 100M€.

Il a laissé entendre également que le prix du m² des bureaux qui seront dans son projet tournerait autour des 600€/m² par an.

Enfin le projet de la galerie de la Coupole et de l’immeuble Trinity seront présentés en avril prochain au public, a annoncé la porte parole de l’EPADESA, Dominique Boré lors d’une réunion de suivi de chantier avec les habitants du quartier.