L’EPADESA à la Biennale Internationale d’Architecture de Rotterdam

L’EPADESA à la Biennale Internationale d’Architecture de Rotterdam

La Défense Seine Arche a été sélectionnée parmi 320 projets internationaux pour la cinquième édition de la Biennale Internationale d’Architecture de Rotterdam qui se tiendra à partir du 20 avril et jusqu’au 12 août 2012 au Netherlands Architecture Institute de Rotterdam.

La Défense Seine Arche a choisi pour l’occasion d’exposer les propositions de l’aménagement du site du Faisceau par les trois équipes qui ont travaillé sur le sujet pendant deux ans en concertation avec l’État et ses services, le Conseil régional d’Île-de-France, le Conseil général des Hauts-de-Seine, la Ville de Nanterre, Réseau Ferré de France (RFF), la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF), le Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF), les urbanistes et architectes missionnés sur le projet Seine Arche (agences TGT, Chavannes, Leclercq), l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, les associations nanterriennes et les habitants.

En 2009 un groupement de réflexion composé des agences d’architecture et d’urbanisme Obras, KCAP International et Alexandre Chemetoff & associés, en concertation avec les partenaires du projet, a été mis en place afin d’étudier et de mieux comprendre le territoire impacté par les infrastructures routières et ferrées qui composent le périmètre du Faisceau (ruban routier composé de la RD914, la RN314, barreau Ouest du boulevard circulaire, voies ferrées de raccordement à Saint Lazare). Ce territoire est appelé à accueillir dans les années à venir les futures infrastructures de transport du Grand Paris (Grand Paris Express, Ligne Nouvelle Paris Normandie, prolongation d’Eole à l’Ouest). Début 2012 l’agence Obras a été désignée pour mener à bien la mission de maîtrise d’œuvre urbaine du Faisceau avec pour objectif de préparer l’arrivée des projets de transport au travers d’une réflexion globale portant sur le quartier de gare de la Folie à Nanterre, sur les conditions d’insertion du réseau ferré d’Eole, sur l’aménagement urbain et paysager des rives du Faisceau et sur la requalification du ruban routier.