L’EPAD fait le point sur le plan de renouveau de La Défense

Les projets Carpe Diem, Aire 2, D2 et Majunga

Comme en mars 2010 l’EPAD fait le point du plan de renouveau de La Défense, lancé en 2006 par Nicolas Sarkozy alors président de l’EPAD.

Pour les chantiers en cours ou les projets livrés L’EPAD écrit « Ont été lancés, au moment de la mise au point du plan de renouveau de La Défense, la construction de l’immeuble Basalte, qui abritera les salles de marchés de la Société Générale, livrées en 2011 ; la démolition partielle et l’extension de la tour FIRST qui sera livrée en février 2011, représentant 90.000 m² de bureaux prime ; l’immeuble Prateorium de 10.000 m² de bureaux a été livré en novembre 2009 et enfin l’immeuble CB21 ex tour GAN a entrepris une rénovation intérieure complète qui vient d’être livrée. L’immeuble Prateorium n’a pas encore trouvé ses usagers, mais cela devrait se faire dans les mois à venir. Basalte sera occupé par les équipes de la Société Générale en 2011 et l’ancienne tour GAN a été au 2/3 louée par Suez-Environnement. Ernest and Young vient d’annoncer sa prise à bail pour 33.000 m² dans la tour First. »

Concernant les chantiers qui débutent et les projets, l’établissement commente « Il était prévu de construire « environ » 150.000 m² nouveaux dans le cadre d’opérations de démolition-reconstruction et extension. Des engagements juridiques fermes ont été signés ces derniers mois qui dépassent, quand on additionne les m² nouveaux, ce chiffre. Il s’agit des projets Carpe Diem, développés par Aviva et Predica dont les travaux ont commencé le 1er mars ; du projet D² développé par Sogecap et dont les travaux vont commencer à l’automne 2010 ; enfin, du projet Generali qui est bloqué par un recours que nous sommes en train d’essayer de déminer. Les tours Descatres (propriété du groupe Icade) et Athena (Allianz) ainsi que la tour Europe (Kanam) ont commencé des opérations lourdes de rénovation complète d’espaces intérieurs, sans augmenter les surfaces. Des accords ont été signés pour les projets de tours entièrement nouvelles, qui étaient prévues dans le plan à hauteur de 300.000 m². Il s’agit du projet Ava développé par Benson-Elliot et de la tour Majunga développée par Unibail-Rordacmco, ces deux tours d’environ 70.000 m² chacune. Le groupe Unibail-Rodamco vient également, il y a quelques jours, d’obtenir le permis de construire de la tour Phare (150.000 m²). Si ce projet se construisait, les 300.000 m² autorisés dans le plan de renouveau seraient attribués. Ces trois projets bénéficient aujourd’hui de permis de construire délivrés. Le plan prévoyait également la construction de 100.000 m² de logements. La ZAC Charcot, au rond-point des Bergères à Puteaux, sera opérationnelle dans quelques semaines et les premiers lots seront attribués aux promoteurs et bailleurs sociaux en fin 2010. Sur ce territoire, environ 70.000 m² seront réalisés en 30 mois. Enfin, la Société Hermitage développe, avec pugnacité et efficacité, le projet en bord de Seine à Courbevoie de deux tours jumelles de logements d’hôtellerie, et d’espaces commerciaux, d’un total de 250.000 m². Les permis de construire seront déposés avant la fin de l’année 2010 ; l’architecte est Norman Forster. Ce projet fera date dans l’histoire de La Défense »

Sur la suite du plan de renouveau, l’EPAD maintient que le plan tel qu’il a été défini en juillet 2006 sera réalisé dans les quatre prochaines années, en admettant que les plafonds des différentes constructibilités auront été légèrement dépassés. L’établissement explique que de nouveaux projets sont proposés par les investisseurs; ils seront réalisés principalement à partir de 2011 si le nouvel établissement public (EPADESA) s’engage dans la mise à plat du boulevard circulaire dans sa partie sud à Puteaux. « Ces travaux permettront de dégager 300 000m² de charges foncières possibles. Il sera probablement opportun d’intégrer ces possibilités dans le futur protocole dont la rédaction vient de commencer et qui établira les relations entre les communes concernées et l’Etat pour la période 2010 à 2025, protocole qui pourrait d’ailleurs se confondre avec l’un des premiers « contrat de développement territorial » tel que défini dans la loi du Grand Paris »

Après l’annonce de l’annulation de la tour Signal au MIPIM 2010, les nombreux démentis de la part de Jean Nouvel, l’EPAD affirme une nouvelle fois avoir reçu de la part de son atelier une confirmation qu’il honorerait pas le concours de la tour Signal et qu’il se retirait donc du projet.

Enfin comme pour le rapport de mars 2010, L’EPAD explique que les groupes SFR, Total, HSBC, recherchent toujours des surfaces très importantes à La Défense ou à côté. « Les m² nés du plan de renouveau devraient rencontrer assez aisément leur clientèle dans les années à venir (environ 250.000 m²/an) » conclue ainsi l’EPAD.