Kossowski interroge Duflot sur l’avenir de La Défense

Jacques Kossowski et Anne-Marie Escoffier

Le député-maire UMP de Courbevoie, Jacques Kossowski administrateur de Defacto et de l’EPADESA a interrogé mardi 4 décembre 2012 lors des questions au gouvernement, à l’Assemblée Nationale, Cécile Duflot, la ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement sur l’avenir de La Défense. L’élu a demandé à la ministre de lui exposer sa feuille de route et ses ambitions pour La Défense et son agglomération. Absente, c’est la ministre déléguée, Anne-Marie Escoffier qui lui a répondu. Pour Cécile Duflot La Défense doit être « un pôle urbain majeur » de la région Paris Capitale.

Dans sa déclaration la ministre a confirmé que le rapport de la Cour des Comptes sera adressé à tous les administrateurs de l’établissement. « Ses conclusions inciteront à revoir le modèle de gouvernance du quartier d’affaires et notamment les relations peu fluides établies depuis sa création entre Defacto et l’EPADESA déclare t-elle. Cette exception nous oblige tous, Etat comme collectivités territoriales. Elle appelle une vision stratégique solide, partagée, volontaire pour faire de ce quartier d’affaire un morceau de ville et un des secteurs phare du Grand Paris. Elle exige une approche exemplaire et concertée de l’aménagement au service des habitants, des usagers, des entreprises pour une plus grande qualité de vie et de ville, pour une meilleure attractivité vis-à-vis des investisseurs. Elle impose une démarche exemplaire en matière de développement durable pour prouver que ces quartiers intenses, dynamiques, attractifs peuvent répondre aux enjeux de l’après Kyoto » explique la ministre écologique qui tacle l’ancien gouvernement « La situation léguée par l’ancien gouvernement n’est en rien satisfaisante au regard des attentes et des ambitions ».

La ministre souhaite faire de l’EPADESA un operateur exemplaire en matière de développement urbain et durable mais aussi initiateur de projet innovant.

Jacques Kossowski rencontrera début janvier 2013 la ministre pour discuter de l’avenir de La Défense. Cette dernière devrait dans les prochaines semaines nommer un remplaçant à Philippe Chaix l’actuel directeur de l’EPADESA.