Duflot va « livrer » ses ambitions pour La Défense

La galerie des projets de l'Epadesa

Longtemps rangé au stade de l’opposition, le gouvernement socialiste souhaite s’impliquer dans l’avenir du quartier de La Défense. Ce lundi 3 décembre l’ensemble des administrateurs de l’EPADESA recevront le rapport conjoint du ministère du Logement et de Bercy. La Cour des comptes dévoilera à son tour ses travaux dans les prochaines semaines. « Il faut lever le couvercle de la boîte noire », explique au JDD un proche de Cécile Duflot, qui souhaite faire la lumière sur les dérives de gestion du dossier. Mais ces manquements ne donneront pas lieu à des poursuites pénales, précise le quotidien du weekend.

Dès le lendemain, le mardi 4 décembre le député-maire de Courbevoie et administrateur de l’EPADESA et de Defacto donnera l’occasion à la ministre du Logement de fixer la première feuille de route des gestionnaires du site de la Défense, qui ont toujours agi sans contrôle. Lors du prochain conseil d’administration de l’établissement public qui se tiendra avant la fin de l’année d’ici trois semaines, la ministre donnera ses grandes lignes pour une politique d’aménagement durable pour les transports ou la performance énergétique des tours.

La ministre de l’écologie souhaite « professionnaliser » l’EPADESA avec une « stratégie et des objectifs clairs » en impliquant les propriétaires des tours et des immeubles. Chaque représentant y siégera créant « une interface avec le privé ».

Cécile Duflot demandera à l’EPADESA par ailleurs de publier avant juin prochain un plan stratégique avec des indicateurs et des objectifs chiffrés. La ministre souhaite aussi que la Défense devienne un « pilier » de son plan d’ensemble pour le Grand Paris, qu’elle livrera dans les six prochains mois.

Philippe Chaix directeur de l’EPADESA devrait donc partir comme cela avait déjà été annoncé. Il sera remplacé sans doute au début de l’année 2013.