Le Mipim ferme ses portes sur un imbroglio autour de Signal

La tour Signal exposé au MIPIM

Le Mipim qui s’est tenu à Cannes du 16 au 19 mars 2010, a fermé ses portes, le vendredi 19 mars 2010. Il a enregistré un chiffre constant par rapport à 2009 : 18 000 participants venus de 81 pays. Cette année a été en revanche marquée par la présence de 1 118 sociétés d’inbestissements soit une hausse de 10% par rapport à 2009.

Le mondial de l’immobilier ferme ses portes sur une note d’optimisme, notamment au niveau français, première nation de cette édition 2010.

Sur le stand de La Défense aucune annonce importante n’a eu lieu mise à part la confirmation par la présidente de l’Epad de l’annulation de la tour Signal. Son concepteur Jean Nouvel à aussitôt démenti l’information en indiquant qu’il s’agissait d’un « report » le temps que la crise financière soit passée. Son atelier a déclaré : « C’est avec surprise que nous venons de prendre connaissance du fait que Jean Nouvel aurait renoncé à la construction de la tour Signal. Il n’en n’ est rien». «Il convient donc d’attendre un peu et de ne pas jeter le bébé Signal avec l’eau de la crise.» a déclaré l’architecte à la presse.

Mais il n’est pas sûr qu’il trouve des investisseurs pour sa tour de 309 mètres. Il s’agit d’un deuxième échec 20 ans après l ‘abandon de la tour Sans Fin.

En outre Joëlle Ceccaldi a expliqué qu’un délai d’un an était donné à la réalisation du projet, et passé ce délai le projet serait caduc. «C’est une surprise car je pensais que Jean Nouvel arriverait à trouver un investisseur», a admis Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

«C’est un bâtiment qui laissait beaucoup de place au vide et qui n’a pas pu trouver son équilibre économique» expliquait pour sa part Philippe Chaix directeur de l’EPAD et de l’EPASA en précisant «On est allé au Qatar, au Koweït, là où il y a de l’argent. On a cherché. On n’a pas trouvé d’autres investisseurs».

La prochaine édition du Mipim se déroulera du 8 au 11 mars 2011.