Joelle Ceccaldi Reynaud et Patrick Jarry font le point du plan de Renouveau

Philippe Chaix et Joelle Ceccaldi Raynaud

Joelle Ceccaldi Reynaud, présidente de l’EPAD, maire de Puteaux et Patrick Jarry, président de l’EPASA et maire de Nanterre ont fait un point lors d’un déjeuner avec la presse, le jeudi 18 mars 2010 sur le stand des deux établissements au Mipim.

La présidente de l’EPAD a confirmé l’avancement des six projets : Aire 2, D2, Carpe Diem, Majunga, Générali et Ava tower par les promesses de vente signées et les dépôts de permis de construire.

Concernant les deux autres projets les plus emblématiques : Phare et Hermitage

Elle a déclaré qu’Unibail-Rodamco avait déposé il y a quelques jours une demande de permis de construire pour la tour Phare et que le groupe souhaitait se concentrer sur la tour Majunga avant de lancer les travaux de Phare. Elle a justifié le retard des travaux, par de grosses contraintes techniques dues à son emplacement.

Pour le projet du promoteur Russe Hermitage, la présidente de l’EPAD à maintenu qu’aucun permis ne serait délivré tant que les relogements des habitants des Damiers seraient aboutis; Philippe Chaix à toutefois précisé qu’Hermitage et Logis Transport l’actuel propriétaire réaliseraient de « gros efforts » pour les relogements.

Au sujet de l’immeuble Radisson, Philippe Chaix, directeur de l’EPAD et l’EPASA a déclaré que le projet était entrain de repartir. Le projet avait été gelé suite à la crise en 2009. Carlyle l’investisseur ne pouvait à l’époque plus s’engager dans le projet, laissant Vinci-Immobilier le promoteur sans fonds. Carlyle est revenu il y a quelques semaines sur son abandon, pour reproposer un financement à Vinci. Radisson serait toujours candidats pour l’utilisation du bâtiment.

Joelle Ceccaldi-Reynaud a également confirmé l’annulation du projet de la tour Signal suite au courrier des ateliers de Jean Nouvel prenant acte qu’aucun investisseur ne s’était proposé. « Nous n’allons pas relancer de nouveau projet Signal » a t-elle déclaré tout en expliquant qu’elle souhaitait que Jean Nouvel réalise un immeuble à La Défense, sans préciser le lieu, le type de construction ni même de date. Deux bâtiments sont en revanche prévus sur l’emplacement de l’ex tour Signal sans qu’aucune destination ne soit décidée à l’heure actuelle.

Joelle Ceccaldi Reynaud a évoqué l’extension du centre commercial des Quatre Temps.

Si l’ensemble des huit projets de tour du plan de Renouveau se réalisent , il s’agirait « d’un investissement de près de quatre milliards d’euros et demi » de la part des investisseurs et promoteurs a souligné Philippe Chaix. Ces projets devraient permettre l’arrivée de 12 000 nouveaux salariés.

L’Epad a d’ores et déjà encaissé « un peu moins » de 100 millions d’euros sur les 400 millions attendus au total pour les six tours.

Joelle Ceccaldi Reynaud a expliqué son souhait de voir de nouvelles tours du côté de Puteaux, pour combler le déséquilibre côté Courbevoie.

Sur la question de la fusion de l’EPAD et l’EPASA, elle a de nouveau confirmé qu’elle se porterait candidate à la présidence, en n’excluant pas la possibilité de travailler directement avec Patrick Jarry qu’elle qualifie d’ « ami ». Elle a également posé la question de l’utilité de la fusion et la possibilité de continuer à travailler avec deux établissements publics réunis sous le même nom; Patrick Jarry l’a rejointe sur cette question. Il a déclaré qu’il était toujours farouchement opposé à cette fusion qui doit intervenir fin juin 2010.

Les deux maires, se sont également exprimés sur le futur stade de rugby du Racing 92 « Arena 92 » soulignant leurs intérêts pour la construction d’un tel équipement publique.

« Le problème du Mipim, c’est que tout le monde y montre ses muscles: qui est le plus fort, qui fait le plus beau feu d’artifice, etc. Mais tant qu’il n’y aura pas de financement en blanc, ni de tension sur les loyers, il n’y aura pas de construction […] La vérité est dans les grues et je n’en vois pas beaucoup actuellement. » note tout de même un acteur important de ce marché à Reuters au sujet du plan de renouveau de La Défense.