A Courbevoie les ramasseurs des gros encombrants d’Ourry se mettent en grève

Les éboueurs de la société Ourry qui s'occupe du ramassage des gros encombrants de La Défense pour la partie Courbevoie débutent ce lundi une grève pour demander des augmentations de salaires.

Des gros encombrants dans un bac de collecte - Defense-92.fr

Les bacs pour les gros encombrants pourraient déborder dans les prochains jours à Courbevoie et notamment dans la partie de La Défense intégrée à la ville. Ce possible futur désagrément est dû à un appel à la grève lancé par la CGT au sein de la société Ourry qui a la charge de la collecte des gros encombrants une fois par semaine à Courbevoie. L’organisation syndicale entend réclamer une augmentation du salaire de base de 3 % pour toutes les catégories socio professionnelles, dénonçant un gel des rémunérations depuis deux ans.

En outre la CGT souhaite également voir aboutir des moyens “humains et matériels” supplémentaires, légalité des primes, plus de moyens pour les formations et l’évolution de carrière, la reconnaissance de leur pénibilité, l’arrêt “des mesures discriminatoires” contre les salariés ou encore la mise en conformité des sites.

Le ramassage des ordures ainsi que le nettoyage des rues qui est opéré par Europe Services Voirie (ESV) à Courbevoie ne sera en revanche pas affecté.

Dans la région parisienne, la société Ourry assure la collecte des poubelles de plusieurs collectivités dont les villes de Boulogne-Billancourt, le territoire Est Ensemble en Seine-Saint-Denis mais aussi la communauté Seine-Essonne.