Nouveau départ pour Nextdoor. Après avoir donné naissance en 2015 à Nextdoor, Bouygues Immobilier et Accor viennent de renommer leur filiale consacrée au coworking « Wojo ». « Ce nom marchait très bien mais Nextdoor avait une difficulté de connotation à l’international même si c’est un nom anglais », explique Stéphane Bensimon, le président de Wojo. Ce changement a également été motivé par l’utilisation du nom Nextdoor par le site internet américain de réseautage social. « Ça posait quelques problèmes de confusion », concède Stéphane Bensimon.

Ce nom qui n’a pas de signification précise résulte de l’alliance entre les mots Work et Mojo. « Le logo, immédiatement reconnaissable par ses cercles et traits concentriques, suggère une communauté centrée sur un objectif commun : la force du collectif. Les nouveaux codes couleurs de la marque (gris et bleu électrique) s’afficheront dans l’ensemble des espaces du réseau, au fronton des centres, sur les murs intérieurs et les objets de décoration », détaille un communiqué de l’entreprise.

« Le site de La Défense se porte bien, les clients sont ravis »

Ce changement d’identité pour Wojo va aussi permettre de donner un nouveau coup d’accélérateur à la nouvelle marque. Avec dix sites actuellement (huit en région parisienne et deux à Lyon), Wojo ambitionne de compter d’ici à 2022 une cinquantaine d’adresses dans toute l’Europe. Mais les ambitions de Wojo ne vont pas s’arrêter là puisque l’entreprise souhaite ouvrir un millier de « Wojo Spots » dans des hôtels du groupe Accor, son co-actionnaire mais aussi dans des gares, des aéroports ou des centres commerciaux. Ces petits espaces de travail dont l’accès sera payant seront intégrés à des bars et des lobbys. A cela s’ajouteront des espaces plus grands baptisés « Wojo Corners » qui avec quelques centaines de mètres carrés en moyenne s’installeront là aussi dans des hôtels et lieux de transit. « C’est une offre qui n’existe nulle part ailleurs », assure Stéphane Bensimon.

Implanté dans le quartier d’affaires de La Défense depuis septembre 2016 Wojo propose dans l’ensemble Cœur Défense 8 700 mètres carrés d’espaces de coworking pour près de 900 postes de travail. L’espace qui enregistre un taux d’occupation de 70 % accueille aussi bien de petits entrepreneurs indépendants que d’importantes PME et même de grandes entreprises comme l’assureur Axa qui vient de prendre dernièrement un niveau entier.

« Le site de La Défense se porte bien, les clients sont ravis. La concurrence est arrivée en masse et en très peu de temps. Mais on observe une véritable appétence de nos clients à venir s’installer chez-nous », assure Stéphane Bensimon qui exclut cependant tout projet d’agrandissement du centre de La Défense –déjà agrandi en 2017 – ni même de création a court terme d’un nouvel espace Wojo dans l’une des tours du quartier d’affaires.