Le Medef Ile-de-France s’élève contre la nouvelle taxe sur les parkings de bureaux

Le Medef Ile-de-France vient de critiquer la nouvelle taxe parkings estimant qu'elle alourdit encore la

Le parking des Corolles - Defense-92.fr

Les entreprises avaient jusqu’à lundi pour la payer. La branche Ile-de-France du Medef a critiqué ce mardi 1er septembre dans un communiqué la nouvelle taxe sur les parkings de bureaux instaurée dans la région parisienne en estimant qu’elle alourdissait encore davantage la “pression fiscale” des entreprises “ce qui entrave la compétitivité de la région”.

Cette nouvelle taxe qui s’ajoute à celle sur les bureaux, a pour objectif de financer les investissements des moyens de transports dans le cadre du Grand Paris; la collecte représente au total 60 millions d’euros, indique le Medef Ile-de-France. Le Medef estime que les entreprises de la région contribuent “déjà très largement au financement des infrastructures de transport en commun” avec notamment le remboursement de la moitié du Pass Navigo pour les salariés.

La taxe s’applique aux propriétaires d’immeubles de bureaux ou titulaires d’un droit réel sur des bureaux, disposant d’une surface de parkings supérieure à 500 m², couvertes ou non, annexées aux locaux à usage de bureaux, qu’ils appartiennent à des personnes privées ou publiques. Le tarif est fixé à 4,22 €/m² à Paris et à 2,42 €/m² dans les Hauts-de-Seine. Pour l’année d’entrée en application elle était à payer avant le 1er septembre 2015; par la suite il s’agira de la régler avant chaque 1er mars.

Dans le quartier d’affaires de La Défense, si beaucoup de tours et d’immeubles de bureaux n’ont pas de parkings privatifs, d’autres en revanche en sont équipés comme la Société-Générale avec les tours Granite, Alicante et Chassagne et l’immeuble Basalte.