Kwerk ouvrira en juin un espace de coworking dans la tour First

Le spécialiste du coworking haut de gamme, Kwerk va ouvrir en juin prochain un nouvel espace au sein de la tour First.

La tour First en août 2016 - Defense-92.fr

Le coworking a le vent en poupe. Après l’ouverture en septembre dernier de Nextdoor dans Coeur Défense, Kwerk, un autre spécialiste du coworking va lancer un centre dans le quartier d’affaires. C’est au sein de la tour First que Kwerk va ouvrir en juin prochain un nouvel espace de bureaux partagés « haut de gamme ».

Pouvant accueillir jusqu’à 400 clients (appelé membres), Kwerk proposera ses solutions de partage de bureaux sur pas moins de 3 900 mètres carrés répartis au 10 et 11ème étages de la plus haute tour de France. Les deux plateaux de 1 800 mètres carrés chacun seront aménagés selon les deux piliers singuliers de la marque : le design et le bien-être. « Côté design, avec dix mètres de hauteur, le lobby théâtral en trompe l’œil inspiré de M C Escher et à la vue spectaculaire, sera le centre névralgique de la communauté, promet dans un communiqué Kwerk. Côté bien-être, l’espace Kwerkwell promet de déployer sur 500 mètres une expérience unique en son genre dans un IGH avec une bulle de méditation, un studio réservé aux cours signature mind, flow et pulse et des gravity chairs qui ouvrent une vue panoramique sur Paris »

Des espaces de travail disponibles à partir de 35 euros la demi-journée

Par ailleurs Kwerk qui compte à ce jour deux centres : un à Boulogne ouvert en 2015 et un second rue de la Bienfaisance dans le huitième arrondissement, annonce l’ouverture d’un quatrième espace à Paris dans un immeuble indépendant situé entre le Boulevard Haussmann et la rue du Faubourg Saint-Honoré.

Kwerk propose comme solution un desk en open-space au tarif de 690 euros HT par mois et un bureau privatif pour deux personnes dès 1 990 euros HT par mois. Des espaces de travail sans bureaux attribués seront disponibles dès 550 euros HT par mois. Enfin les travailleurs occasionnels pourront profiter de bureaux non attribués à partir de 35 euros HT la demi-journée.

Se positionnant dans un segment haut de gamme, Kwerk prévoit de compter d’ici la fin d’année une communauté de plus de 1 200 membres répartis sur quatre sites totalisant 11 000 mètres carrés.