Le Facility Management (FM), peu de gens savent vraiment ce que c’est, mais pourtant il est presque indispensable aux fonctionnements des bâtiments. L’EMLV et l’ESILV (Pôle Léonard de Vinci), en collaboration avec le CRDIA (Consortium de Recherche de l’Ile Adam) et soutenus par les contributions des membres fondateurs tels que Bolloré Logistics, Framatome, GSF, BCRH et Génie des Lieux créent une chaire de recherche dédiée au Facility Management (FM).

Le Facility Management (FM) est historiquement constitué par le regroupement de nombreux métiers de maintenance d’installations techniques et de services aux occupants comme l’accueil, le nettoyage, courrier et colis ou encore la sécurité à l’intérieur des bâtiments. « Emblématique de la mutation « servicielle » en cours, ce secteur constitué à 90 % de main d’œuvre, est directement concerné par les enjeux de performance et de productivité qui franchissent les frontières traditionnelles de la massification et de l’optimisation de la productivité ; nouvelles organisations, nouveaux modes de management et liens de subordination, appui sur les outils digitaux,  création de concepts et outils de gestion pour des activités dont la production de valeur est largement immatérielle, contextuelle et dépendante de la qualité du travail », explique le pôle universitaire dans un communiqué.

« La chaire Innovation Servicielle a pour ambition sur une durée minimale de trois ans de contribuer à une compréhension théorique et méthodologique renouvelée et enrichie, des conditions d’innovations servicielles grâce à des travaux pratiques de recherche et d’analyse sur le terrain des partenaires de la chaire », détail le pôle universitaire. Il s’agira pour cette chaire d’identifier et tester les concepts, les méthodes et les instrumentations à l’aide desquelles le FM peut contribuer à la création de valeur, précise le communiqué.

La chaire Innovation Servicielle répond entre autre à la volonté d’entreprises, clientes et prestataires, d’investir dans la recherche appliquée afin d’ouvrir aux acteurs des perspectives d’expérimentation et de progrès sur les services en B2B en travaillant sur plusieurs thématiques dont la mesure de la valeur des services aux immeubles et aux habitants, en termes d’impacts et d’utilité sociale, au-delà des métriques servant à la maîtrise des coûts ; la contractualisation sur les effets utiles des services et pour des relations de confiance, au-delà des enjeux de domination et de sous-traitance ou encore  la recherche de gains de productivité pour l’organisation et le management, source de valorisation et de promotion du travail des acteurs concernés.

Cette Chaire s’adosse aux initiatives de recherches et d’expérimentation engagées depuis avril 2016 par les signataires (HSBC, Thales, EDF et Bolloré Logistics, et pour les PME innovantes : Génie des Lieux, Steam’O et BCRH) du Consortium de Recherche de l’Ile Adam, collectif de clients du FM et de PME innovantes du secteur. Cependant elle reste ouverte à d’autres partenaires.