Le Collège de Paris inaugure son campus à la Grande Arche

Implanté depuis novembre dernier dans le pilier nord de la Grande Arche, le Collège de Paris a inauguré ce jeudi son campus.

La maire (LR) de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud et Olivier de Lagarde ont inauguré ce jeudi le Collège de Paris à la Grande Arche - Defense-92.fr

Toujours plus d’étudiants à La Défense. Depuis la fin de l’année dernière l’Arche de La Défense héberge au sein de sa paroi nord le Collège de Paris, dont les locaux ont été officiellement inaugurés ce jeudi par son président, Olivier de Lagarde et Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire (Les Républicains) de Puteaux.

Installé sur deux niveaux à la base du pilier nord de l’Arche, le Collège de Paris qui regroupe dans son nouveau campus de La Défense quatre de ses écoles post-bac (Ascencia Business School ; Ascencia sport ; l’Ecole d’art, de design et de mode Conte et Digital Collège) s’est porté acquéreur auprès d’Axa des 2 600 mètres carrés des locaux qui ont été pour l’occasion entièrement rénovés. Les deux plateaux offrent une quinzaine de salles de cours, quatre ateliers, deux salles d’infographie, un auditorium et encore une bibliothèque. « Nous avons une capacité d’accueil de 450 élèves et par le jeu de l’alternance nous pouvons accueillir plus de 600 élèves », précise Olivier de Lagarde, très fier d’être le premier à faire venir une école d’art dans le quartier d’affaires.

« Arriver à La Défense c’était quelque chose d’important pour nous »

« La Défense c’est bien plus qu’un quartier d’affaires, c’est tout une mixité, a déclaré lors d’un discours l’édile de Puteaux qui s’est félicité de cette arrivée. Cette promiscuité avec le monde du travail c’est une chance pour les étudiants. L’installation au sein de la Grande Arche d’une école d’art est un tournant stratégique ».

« Arriver à La Défense c’était quelque chose d’important pour nous. C’est la voie royale et nous sommes dans le plus grand quartier d’affaires d’Europe », s’est réjoui Olivier de Lagarde quelques minutes après avoir coupé le ruban. Une implantation dans le plus grand quartier d’affaires aboutissement d’un long projet. « On a visité pour la première fois les locaux en octobre 2015. C’était un projet complexe où l’on a créé un ERP (Etablissement Recevant du Public) à l’intérieur d’un IGH (Immeuble de Grande Hauteur), et ce n’est pas simple », poursuit Olivier de Lagarde qui précise que la commission de sécurité a donné son feu vert le 23 novembre, une semaine avant l’arrivée des premiers étudiants.