Enquête publique sur le projet d’un port le long de la seine pour alimenter le chantier des tours Hermitage

Du 7 octobre au 6 novembre prochain, une enquête publique est organisée dans plusieurs mairies dont celle de Courbevoie pour un projet de construction par Bouygues Construction d’un port provisoire le long de la Seine permettant de desservir le chantier des tours Hermitage Plaza.

Le projet Hermitage Plaza - DR

Pour alimenter le chantier des tours Hermitage Plaza en matériaux, le meilleur moyen c’est la Seine. Une enquête publique vient d’être lancée par Bouygues Construction, qui a été mandaté par le promoteur Hermitage pour construire les tours jumelles, ce mercredi 7 octobre 2015 à la mairie de Courbevoie mais aussi dans les mairies de Puteaux, Neuilly et du 16ème arrondissement de Paris pour un projet de création d’un port provisoire le long de la Seine.

Sur environ 400 mètres, cette desserte fluviale doit être construite sur pilotis en aval du pont de Neuilly avec trois postes principaux respectivement destinés au chargement et déchargement, au stationnement et à l’accueil d’une centrale à béton. Des passerelles enjambant le quai Paul Doumer doivent être créées entre cette desserte et le chantier pour faire transiter les matériaux. Et à quelques dizaines de mètres plus loin une seconde desserte fluviale va être construite, mais qui sera elle dédiée au chantier du prolongement du RER E dont l’enquête publique en cours s’achève le 23 octobre.

Jusqu’au vendredi 6 novembre prochain, le public peut consulter dans les différentes mairies le dossier du projet et consigner son avis dans un registre. Un commissaire enquêteur va assurer durant tout le temps de l’enquête plusieurs permanences à la marie de Courbevoie et à l’issue émettra un avis sur le projet. Les permanences se dérouleront le mercredi 7 octobre de 9h à 12h, le lundi 12 octobre de 14h30 à 17h30, le jeudi 22 octobre de 10h à 13h, le samedi 31 octobre de 9h à 12h et le vendredi 6 novembre de 8h30 à 11h30.

Culminant à 320 mètres, les tours jumelles Hermitage Plaza et les quatre bâtiments doivent être composés d’appartements, de penthouses, d’un hôtel de luxe cinq étoiles, d’un restaurant et d’un bar panoramiques, d’un centre de thalasso panoramique, d’espaces de bureaux, de boutiques et d’un mall haut de gamme mais aussi d’une galerie d’art ou encore d’un espace culturel. Le projet dessiné par Norman Foster et présenté par le promoteur Hermitage en mars 2009 en marge du Mipim, qui a depuis obtenu ses permis de démolir et de construire, est toujours bloqué pour diverses raisons. Parmi les causes de blocage, l’accord avec l’ASL qui n’est toujours pas réglé et une vingtaine de locataires des Damiers Anjou et Bretagne qui restent à « reloger ». Plusieurs recours en appel concernant les permis de construire sont encore pendants.

Le projet de desserte fluviale pour le chantier des tours Hermitage - DR

Le projet de desserte fluviale pour le chantier des tours Hermitage – DR