Les chantiers d’Origine et Nouvelle Vague vont permettre la création d’une vingtaine d’emplois chez les nanterriens

La ville de Nanterre vient de signer avec Icade et Vinci Construction un accord sur l’emploi pour les projets Origine et Nouvelle Vague.

Les chantiers Origine et Nouvelle Vague ce mardi 18 décembre 2018 - Defense-92.fr

Un peu d’emploi pour les nanterriens. Le maire de Nanterre, Patrick Jarry (Gauche Citoyenne) vient de signer avec le promoteur Icade et le géant mondial du BTP, Vinci Construction un accord sur l’emploi pour les projets Origine et Nouvelle Vague, dont la première pierre a été posée en octobre dernier. Cet ensemble immobilier mêlera logements et bureaux aux côtés de la Paris La Défense Arena et de la future gare Nanterre-La Folie d’Eole.

Nouvelle Vague proposera 145 logements tandis le projet Origine accueillera en 2020 en grande partie le nouveau siège français de TechnipFMC. Parmi les centaines d’ouvriers qui œuvrent quotidiennement sur cet immense chantier, certains n’auront pas beaucoup de chemin à faire puisqu’ils habitent à Nanterre, le lieu d’implantation des deux projets. La municipalité de Nanterre a obtenu que Vinci Construction intègre sur le chantier 22 salariés à plein-temps pendant deux ans, représentant un volume de 70 000 heures. La création de cette vingtaine de postes a été confiée à la Maison de l’Emploi et de la Formation de Nanterre.

« Le choix du quartier du Parc comme lieu de la signature de cet accord souligne la volonté de la ville de Nanterre de permettre à des jeunes et des habitants de ce quartier, qui connait un taux de chômage élevé, de bénéficier de ce dispositif », explique la ville dans un communiqué pour qui ces clauses d’insertions ont aujourd’hui « largement prouvé leur sens et leur utilité ». A tel point que désormais ce sont les porteurs des projets qui le demandent, affirme Nanterre comme c’est le cas dans le cadre du chantier Origine et Nouvelle Vague.

Pour les entreprises, les clauses sociales apparaissent comme une réelle alternative au recrutement classique, mais aussi comme une participation active au déploiement de leur RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Pour les personnes qui en bénéficient, les clauses sociales leur permettent une étape de parcours vers un retour au marché du travail ou même un premier emploi.

« En 2017, l’ensemble des marchés sur lesquels la Maison de l’Emploi et de la Formation de Nanterre est intervenue en tant que facilitateur a représenté un volume de 243 922 heures d’insertion effectuées (en hausse de 60 % par rapport à 2016), qui ont permis la conclusion de 524 contrats de travail », détaille la ville.