Beaucoup de candidats pour tenter de décrocher un poste de conseiller chez BNP Paribas

Ils étaient très nombreux à espérer décrocher un job chez BNP Paribas. Sur la place de La Défense, la banque française a installé durant toute l’après-midi du mardi 25 novembre son « job truck » pour recruter des conseillers bancaires.

Le "Job Truck" de BNP Paribas à La Défense le 25 novembre 2014 - Defense-92.fr

Pour recruter ses 400 nouveaux conseillers d’agence et à distance, en plus du millier déjà embauché en 2014, BNP Paribas a choisi un moyen original. La banque a décliné le concept des « food trucks » pour créer son « job truck ». Après une première étape à Paris, place du théâtre français, la veille, le « job truck » de BNP Paribas a fait une escale durant toute l’après-midi du mardi 25 novembre 2014 sur la place de La Défense.

Pour recruter ses 400 nouveaux conseillers d’agence et à distance, en plus du millier déjà embauché en 2014, BNP Paribas a choisi un moyen original. La banque a décliné le concept des « food trucks » pour créer son « job truck ». Après une première étape à Paris, place du théâtre français, la veille, le « job truck » de BNP Paribas a fait une escale durant toute l’après-midi du mardi 25 novembre 2014 sur la place de La Défense.

Pour cette étape, comme pour la précédente, de très nombreux postulants ont répondu à l’appel. Entre 12h et 19h, plus de 200 candidats ont tenté de décrocher un poste de conseiller d’agence ou de conseiller à distance. A l’issue d’un premier examen rapide des dossiers des candidats qui pour ces postes devaient être titulaires d’un bac +2 à bac +4 et d’une expérience d’au moins six mois dans la vente, les postulants répondant aux critères étaient alors invités à rencontrer un recruteur pour discuter plus longuement. Les aspirants dont les candidatures seront retenues par BNP Paribas devront passer deux autres entretiens plus approfondis avec un DRH et un opérationnel.

Après avoir attendu plus d’une heure pour passer leur entretien, Yannis 21 ans et Julien 22 ans tout deux fraîchement diplômés d’un BTS commercial depuis juillet dernier ont tenté leur chance de décrocher un poste dans la banque. Mais la chance ne semble pas avoir souri à Yannis, qui n’avait visiblement pas le profil pour le poste; il nous confie que sa première rencontre avec le recruteur chargé d’examiner les candidatures ne s’est « pas très bien passé », tandis que Julien ami son ami a lui pu rencontrer un recruteur à l’intérieur du véhicule. Et ce dernier a plutôt bon espoir de pouvoir faire partie des 400 nouvelles recrues de la banque.

Le véhicule va maintenant se rendre à Lille, place de la Republique le 1er décembre et à Orléans, place du Général de Gaulle le 2 décembre, toujours entre 12h et 19h.