La vente de trois tours à La Défense rapporte dix millions d’euros à Courbevoie

La ville de Courbevoie a reçu l'année dernière quelques dix millions d'euros grâce aux droits de mutation liés à la vente de trois tours de La Défense implantées sur son territoire.

La banque Dexia a céder sa tour CBX en 2016 à Tishman Speyer - Defense-92.fr

La vente de tours à La Défense, çà rapporte aussi aux collectivités locales. La ville de Courbevoie a perçu l’année dernière quelques dix millions d’euros grâce aux droits de mutation (taxes perçues par les collectivités locales à l’occasion d’une vente immobilière) liés à la vente de plusieurs tours de La Défense implantées sur son territoire, rapporte Le Parisien. Cette annonce a été faite par la majorité LR lors du dernier conseil municipal de juin.

Cette manne financière non négligeable fait suite à la vente en 2016 de trois tours : La tour Egée (qui abrite notamment le siège d’Elior) cédée par KanAm à Amundi, la tour CBX vendue par la banque en cours de démantèlement Dexia (devenue locataire en n’occupant aujourd’hui plus qu’une quinzaine d’étages sur les 35) à Tishman Speyer et la tour Between (siège en partie de la mutuelle B2V) anciennement propriété d’Eurosic qui a été acquise par Primonial Reim.