Le département des Hauts-de-Seine a une nouvelle fois conservé sa bonne note. L’agence de notation américaine S&P Global (anciennement dénommé Standard & Poor’s) a confirmé il y a quelques semaines les notes de référence à long terme « AA » et à court terme « A-1+ » du département des Hauts-de-Seine, qui est majoritaire depuis le début de l’année du conseil d’administration de Paris La Défense, l’aménageur et gestionnaire du quartier d’affaires. « AA » étant la note maximale à laquelle peut prétendre une collectivité territoriale en France.

« Les perspectives restent stables, à l’image de la France, estime S&P Global qui se calque sur la notation du pays. Si nous abaissions nos notations sur la France ou si nous révisions nos perspectives négatives, nous prendrions une action similaire sur les Hauts-de-Seine », a jugé S&P Global.

« Nous avons réévalué le SACP des Hauts-de-Seine à « aa+ » car nous considérons maintenant que les risques de changements institutionnels défavorables résultant de potentiels arrangements institutionnels en Ile-de-France. Dans le même temps, nous considérons que les Hauts-de-Seine continueront d’afficher une très forte performance budgétaire jusqu’en 2020, soutenue par des recettes fiscales dynamiques et des dépenses robustes », estime l’agence de notation implantée à New York.

« Cependant, la réforme fiscale locale pourrait influer sur la souplesse et la croissance des revenus des départements français, et dans une moindre mesure, pour celui des Hauts-de-Seine en raison de son profil de crédit intrinsèque exceptionnellement fort, analyse S&P Global. Nous voyons actuellement la flexibilité budgétaire des Hauts-de-Seine en moyenne, avec des recettes fiscales modifiables représentant environ 19 % des recettes d’exploitation en 2016-2020 et surtout des dépenses de fonctionnement rigides ; même si certains programmes de dépenses non obligatoires peuvent être ajustés ».

La firme américaine chiffre le PIB par habitant à 103 000 euros en 2017. « Le département abrite La Défense, le plus grand quartier des affaires de France et profite de réseaux d’infrastructures haut de gamme et une intégration complète au sein de la région Ile-de-France », détaille S&P Global.

« Nous considérons que la liquidité des Hauts-de-Seine est exceptionnelle et reflète nos prévisions », concède également l’agence qui rappelle que les réserves disponibles du département de l’ouest parisien couvriront plus de treize fois son service de la dette sur la période des douze mois à venir.