L’Epad approuve cinq projets de tours

Panorama des projets

Le conseil d’administration de l’EPAD qui s’est tenu le mardi 26 janvier 2010, présidé par Joëlle Ceccaldi Raynaud, élue le 4 décembre 2009 a approuvé quatre promesses de vente et un acte de vente pour les projets du plan de renouveau.

La tour Aire 2 (82 000m²) menée par Carlyle remplacera la tour Aurore, la tour D2 (54 000m²) proposée par Sogecap en place de l’immeuble Veritas, l’immeuble Iris fera place à la tour Générali (91 200m²) mené par l’assureur Générali et la tour Majunga (69 500m²) située derrière la tour Aurore dont L’Epad et Unibail-Rodamco sont promoteurs ont signé le 21 janvier dernier une concession de 18 ans du parking Villon permettant un dépôt du permis de construire du projet. Ces quatre projets font partie des promesses de ventes.

Seul D2 a pour l’instant obtenu son permis de construire ainsi que la tour Générali dont toutefois une demande de permis modificatif est en cours d’instruction ; cette nouvelle demande réduira la hauteur du futur édifice.

La tour Carpe Diem qui remplacera l’immeuble France Télécom, mené par Aviva et Predica filiale du Crédit Agricole a elle reçu l’acte de vente définitif. Le chantier devrait débuter en février 2010.

Les autres projets du plan de Renouveau à savoir : la tour Ava dont le permis a été obtenu aurait des difficultés à trouver des investisseurs ; la tour Phare est pour l’instant mise de côté par Unibail-Rodamco qui souhaite se concentrer sur la réalisation de la tour Majunga ; l’Hôtel Radison dont le projet est pour le moment figé et pourrait ne pas voir le jour avant de nombreuses années malgré l’obtention du permis de construire et les travaux préparatoires réalisés par l’Epad entre septembre 2008 et février 2009 ; enfin aucune nouvelle pour la tour Signal dont Jean Nouvel n’a pour le moment trouvé aucun investisseur pour remplacer Medea qui a fait faillite.

Concernant le projet Hermitage mené par l’investisseur du même nom, dont la présentation s’était déroulée lors du MIPIM 2009 continue son chemin, Emin Iskenderov son président souhaite que le projet soit achevé pour 2016.