L’ EPAD valide le protocole d’intention pour le projet Hermitage et la promesse de vente d’Aire 2

Le projet Hermitage Plaza

Le conseil d’administration de l’EPAD qui s’est réuni le jeudi 15 juillet 2010 a approuvé à 13 voix contre 3 le protocole intentionnel pour la construction du projet Hermitage, suite à l’accord qui avait été signé le 19 juin dernier à St Petersburg en présence de Nicolas Sarkozy et de Dimitri Medvedev .

« Ce projet fantastique à portée internationale aura d’immenses retombées. Nous allons attirer de nouvelles entreprises, créer une source d’émulation et disposer d’un bijou esthétique » explique Jean Sarkozy, membre du conseil d’administration.

Un avis qui n’est pas partagé par son homologue Patrick Jarry qui voit dans cette opération le «retour des années fric ». « Les rares familles modestes, qui habitent le quartier d’affaires, continuent d’en être évacuées pour permettre à quelques riches familles françaises et étrangères de disposer d’un pied-à-terre ! » déclare t-il.

Plusieurs locataires des Damiers ont toutefois été relogés à La Défense dans l’immeuble Neuilly Défense plus spacieux non loin de là donnant directement sur l’Esplanade. « C’est beaucoup plus agréable à vivre, cet immeuble » se réjouit Mohamed qui a vécu durant 19 ans dans les Damiers Infra. Pour John le relogement s’est effectué parfaitement et trouve son nouvel appartement plus calme que l’ancien situé dans Anjou.

Par ailleurs le conseil d’administration a validé la promesse synallagmatique de vente signée le 24 juin 2010 entre l’EPAD et la société américaine Carlyle pour le projet de la tour Aire 2. Le permis de ce projet qui devrait voir le jour à l’horizon 2015 a lui été déposé en mairie de Courbevoie le 22 juin 2010.

Ce conseil d’administration sera le dernier pour l’établissement âgé de plus d’un demi siècle. Le prochain marquera l’entrée en fonction du nouvel établissement EPADESA dès l’automne 2010 faisant suite à la fusion de l’EPAD et de l’EPASA.