Agitation médiatique devant le siège de Total après la mort de Christophe De Margerie

De très nombreux médias français ont fait le déplacement tôt dans la matinée, le 21 octobre devant la tour Total, après la mort de Christophe De Margerie.

De nombreuses caméras devant la tour Total - Defense-92.fr

Le PDG de Total âgé de 63 ans, a perdu la vie dans l’accident de son jet au moment du décollage en Russie. L’appareil s’est écrasé peu avant minuit; Christophe de Margerie revenait d’une réunion avec le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev, consacrée aux investissements étrangers en Russie.

L’avion du PDG du géant pétrolier français était en train de décoller vers Paris quand le train d’atterrissage et le fuselage de son Falcon-50 ont percuté une déneigeuse sur la piste de l’aéroport de Vnoukovo, à Moscou. Le jet s’est alors écrasé et a pris feu après une explosion. Les secours sont intervenus pour tenter d’éteindre l’incendie, en vain. Des débris ont été retrouvés à plus de 200 mètres, selon les médias russes.

Christophe De Margerie, comme le reste de la direction de l’entreprise siégeait dans la tour Total Coupole.

Au pied de la tour dès les premières heures du matin, de très nombreux journalistes sont venus recueillir les réactions des salariés qui pour la plupart n’ont pas souhaité réagir devant les micros; leur curiosité concernait aussi le nom de son possible successeur.