Les camions-bennes à ordures de Courbevoie seront électriques

Les nouveaux camions-bennes de Courbevoie

Petite révolution à Courbevoie, la ville va s’équiper de nouveaux camions poubelles entièrement électriques. Le maire de Courbevoie Jacques Kossowski et les responsables de Sita ont officiellement inauguré le premier camion en service depuis quelques semaines. D’une autonomie de huit heures, ce camion nouvelle génération construit par PVI pour le Chasis, Semat pour la benne et Dow Kokam pour les batteries permettra d’éviter le rejet de 1 300 tonnes de CO2 par camion et par an, grâce à ses 35 batteries au lithium avec un temps de recharge d’environ 6 à 7 heures. Il peut collecter 16 tonnes en deux tours; sa vitesse est bridée à 50km/h. En plus du CO2 non rejeté, ces camions silencieux seront plus adaptés pour les collectes : écran à massage variable à l’arrière de la benne pour avertir et informer les conducteurs qui patiente, parbrise panoramique pour le chauffeur, un système de communication entre le conducteur et les éboueurs, le traçage des circuits afin d’optimiser les parcours,…

Dix autres camions similaires viendront rejoindre le premier jusqu’à la fin 2012. Courbevoie deviendra ainsi la première ville en France, voire même au monde à abandonner les camions à essence. A l’issue sur les onze camions électriques, huit seront affectés à la collecte des ordures ménagères et 3 à la collecte de cartons, verres et autres objets recyclables. La collecte des gros encombrants sera effectuée par des camions traditionnels. Ces camions collecteront ainsi les déchets des logements et entreprises de La Défense dans la zone de Courbevoie.